Recit de Voyages

16 février 2015

archives rescue 2006

http://rescue2006.blogspot.fr/

Posté par hossegor à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 janvier 2014

Fidji les iles du sourire….et du bonheur… récit de voyage N°1 Fidji 2014

 

13 janvier 2014, 10:44
       
Bula.... Every Body

        

 

Bula est le traditionnel Hello ou salut lorsque l’on croise un fidjien et qui se repends en écho entre les grands et le petits…accompagnés des grands sourire échangés entre le visiteur et les locaux….

 

Voilà bien une semaine que je suis arrivé sur l’ile principale des fidji et il faut bien que je fasse un petit récit de voyage…bien que j’ai envoyé régulièrement vidéos et photos qui souvent  valent bien un long discours…

 

Bien sur j’avais quelques appréhensions en quittant l’Australie et maroochydore ou j’ai mes habitudes et mon petit clan….le stress de l’inconnu donc….mais mes petites peurs sont vite  balayés lorsque je me suis retrouvé dans le bus en direction de Suva pour retrouver le spot que j’avais choisit en l’occurrence la beachhouse un petit hotel resort qui propose toutes une gamme de logements et notamment des dortoirs qui sont tout de même d’une autre gamme c’est dire beaucoup plus grand et spacieux que ceux que j’ai quittés à Cotton tree ….

 

Je suis satisfait de mon choix, la Beachhouse à deux atouts qui m ont séduit outre son isolement et donc la garantie de la tranquillité la beachhouse propose la wifi gratuite –ce qui est rare- dans toutes les parties communes et aussi tout aussi rare une cuisine est à notre disposition et l on est donc pas tenu de suivre ici les menus qui nous sont proposés….

 

Ainsi pour le prix d’un backpacker 120 euros la semaine avec le petit déjeuner inclus de 7h à 10h on séjourne  dans un hôtel confortable avec sa plage privé, son bar restaurant le tout dans un cadre paradisiaque,….et finalement en réfléchissant  bien je pense bien que pour moi c’est une première… à la fin de la sixième décade tout arrive…

 

De plus une collation nous est offert vers les 15h 30 café ou thé au choix et petits pain que l on peut tartiner avec du beurre et de la confiture…voir ma vidéo du jour…

 

Le personnel est aussi au top de la gentillesse et de la serviabilité ….toujours prêts à discuter ou blaguer…la population ici est très mixte –et cela est bien fait pour me réjouir- bien sur des jeunes majoritairement en groupes ou en couples et  quelques familles australiennes se mélangent avec des locaux et il est difficile à dire si certains enfants ici sont ceux du personnel ou de quelques familles en villégiature….

 

L’endroit est aussi idyllique, la beachouse est nichée dans le creux d’une vallée cachée pour une luxuriante palmeraie…. Il faut dire que c’est le cas des villages ou petits quartiers qui nous entourent à l’est et à l’ouest… j’ai pris quelques photos du large et il est difficile de deviner les villages sur les plages voisines tellement ils sont noyés dans la verdure….il faut espérer qu’avec  le développement du tourisme futur ces plages resteront vierge de construction en béton….

 

L’influence australienne et néo zélandaise est très marquée ici….et je pense que cela peut être un atout dans le développement d’un tourisme raisonné…. Ici le patron est australien et il me semble que c’est aussi le cas dans le resort voisin la mango bay…  ceci dit je mets un bémol a mon analyse….ce serait faire injures aux dirigeant fidjiens de dire qu’ils ne sont pas capable de maîtriser leur developpement…

 

Le décalage solaire est de deux heures par rapport à la sunshine coast c'est-à-dire que nous avons le lever de soleil un peu plus tard vers 6h15…. c’est donc l’heure ou je commence à me mettre en action….pour le coucher de soleil  ce sera prés de 20 heures c’est aussi l’heure ou je reviens de ma marche….

 

En dehors de mes séances de nage dans le lagon…quelques body surf sur la barrière de corail…. et quelques balades en kayak….La marche du soir est mon objectif quotidien pour me maintenir en forme et pour aussi cotoyer la population locale et affronter la vraie vie –comme dirait bruno-….donc avec mon sac à dos chargé de bouteilles d’eau…une seule suffit mais les autres ont pour but de me lester la carcasse et d’en faire une petite marche commando….une heure dans un sens en choisissant le bas côtés les plus découvert … et donc une heure dans l’autre…j’ai donc mes deux heures de transpiration et de BA quotidienne…en plus j’en profite pour m’arrêter aux étals des fruits et légumes que tiennent de ci ou de là quelques jeunes….et je complète mes achats pour ma salade favorite qui a changé de statut avec quelques produits d’ici pour devenir fidjienne….

 

La ville principale est Sigatoka… très animée, très colorée et vive…. C’est un plaisir de se balader dans cette ville de province réputé pour son marché…. Se déplacer en bus est très facile…il suffit de tendre le bras à la sortie de la beachouse et le premier bus -grand petit ou moyen- disponible va s’arrêter….20 mn plus tard à Sigatoka il faudra s’acquitter des 5 dollars fidjiens…. un peu moins que nos deux euros…

 

Une amie me demandait inquiète… «Mais les gens sont pauvres » j’ai rassuré mon amie en lui témoignant  qu’ils avaient tous le sourire et un petit bonjour à chacun de mes passages….

 

A force de vivre dans des sociétés agressives et très souvent sous pression…

 

on en oublie presque que certains vivent avec peu…mais avec  le bonheur figé sur le visage….

 

Et la vertu du sourire est qu’il rend aussi heureux celui qui le reçoit….

 Jean-Pierre Arbouet lundi 13 janvier 2014

 nota pour illustrer mon propos la photo prise du large du village de namatakula 600 habitants que l on devine à peine dans la verdure...

Posté par hossegor à 04:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Reveillon de 2013 à 2014...le cap des bonnes espérances... récit N°9

 

5 janvier 2014, 10:20
       

Elodie et sa sœur camille qui vient d’arriver toute fraiche en australie  nous rejoignent en cette fin d’après  midi du 31 alors que de bonne heure nous venons d’attaquer le dernier apéro de l’année qui doit nous mener au franchissement du cap de bonne espérance 2014….

 

Devant deux poignées des traditionnelles pistaches porte bonheurs nous débattons de la meilleure manière d’organiser un bon réveillon…. Et un consensus est finalement vite trouvé : « les bons réveillons sont ceux dont rien est organisé et donc tout est improvisé au dernier moment » et bien finalement c’est ce qui me plait et nous allons faire ainsi…personne n’est invité vous allez rester…des pizzas sont attendus a 18h30 on ne peut pas dire que ce soit une organisation de réveillon…moi-même j’ai acheté mon presque kilos de gambas australiennes rien de très imaginatif…les sœurs doug n’ont pas prévus de gâteau plus besoin de le regretter et finalement c est parfait.. Cela devrait être un réveillon réussit…. Donc les filles reviennent mine de rien et ce avec le boy friend  « adam le sauvage »  …. Il est presque 8 heures et les pizzas depuis longtemps ont repus les jeunes du backpacker…. … les chapeaux sont de sorties et cela donne tout de suite de l’ambiance tandis que Georgia notre british apporte les cotillons et autres accessoire festif qui feront la joie de Raphaël et celle sans mesure de Zoé zoug….

 

9 heures les salves du premier feu d’artifice de la soirée éclaire la rivière maroochy…aussitôt en quelques secondes les jeunes désertent la terrasse et traversent le parc pour être au cœur du spectacle…. Un autre feu d’artifice sur l’autre berge de la rivière précisément à Twin Watter –haut lieu de perdition- répond en écho au notre de Cotton Tree…

 

Et la fête reprends ses droits ici…julie nous rejoint avec Raphael…puis quelques minutes plus tard c’est Adele qui a finit sa journée au restaurant…. Raphael fait des grands yeux ronds tout contents de voir les jeunes à leur délire… tout fier aussi de participer avec son sifflet serpentin qu’il ne pourra plus quitter de toute la nuit…

 

Les  gambas sont de sorties pour leur dernier tour de piste et de table afin de satisfaire les rares estomac qui n’ont pas trop appuyés sur le pizzas…perso je m’en suis bien protégé et deux coréennes arrivés sur le tard pioche allégrement pour m’aider à faire table rase d’un des mes mets (mémé ?) préférés….

 

Avec une attitude à la moit moit je me partage entre la fête et  ma passion de reporter afin de faire partager  les mamans d’Europe au réveillon live de la progéniture  …. La photo des jeunes avec les chapeaux et mon béret …. La photo des 4 sœurs avec julie….la série de photos culte avec les regards de l’amour….lesquelles demandent souvent quelques prises car curieusement ce sont souvent les filles qui sur ce plan là ne sont pas tout à fait au point en alternant grimaces ou fous rires… ce qui pour le moins ne donne pas le compte rendu romantique espéré…

 

Enfin le plaisir de danser toujours deux ou trois rocks avec celles qui pourraient être mes filles et qui m’autorisent à leur servir quelques minutes de cavalier…. Minuit moins 20 je m’échappe en vélocipède pour aller suivre le feu d’artifice de Moololaba…lequel draine je le saurais plus tard quelques 40000 spectateurs….Sunshine Coast Daily dixit….

 

Je slalome entre quelques jeunes « bien avancé » dans la soirée pour finalement arriver tip top au sommet d’Alexandra Headlands afin de jouir –au moins cela sera fait en début d’année- du spectacle pyrotechnique majeur qui laisse le précédent de Cotton Tree à la crèche….

 

Le temps de revenir et l on m’accorde –ou pas- n’est ce pas Adèle ?  Quelques embrassades…. La joyeuse troupe qui c’est définitivement liée d’amitié s’apprêtent à lever le siège pour la boite de nuit de Sunshine plazza….pour   moi le compte est bon de 6h de l’aprem à 1h du mat…cela fait 7 heures dans l’ambiance mais sans excès…3 ou 4 cidres bien glacés 2 ou trois verres de blancs auront fait l’affaire pour participer à la fête à minima…

 

Je reverrais tous ces jeunes ou la plupart en fin de matinée seulement ….quelques uns avec la gueule de bois –n’est ce pas Gabriel- et plusieurs avec juste une ou deux heures de sommeil… une fête « improvisée » et au final suivant nos prédictions bien réussit…

 

La nuit suivante après deux heures de sommeil -il est minuit à Maroochydore et 15 heures en France- je me lève pour aller guetter le bain de l’an de mes amis d’hossegor…Sur la web cam du Dick Sand Bar je distingue bien un groupe qui se détache sur la plage sud puis l’assemblée  se divise en deux pour faire la photo souvenir celle que l on remettra chaque année à la une de notre mémoire….La caméra amovible télécommandé par plusieurs personnes me prive du reste du bain que je n’ai fais qu’entrevoir à l’autre bout du monde…magie de la technique internet cela me laisse imaginer tout les événements que nous pourrons partager par écran interposé…. Je me rendors satisfait que la tradition soit un long fil ininterrompu et je sais que je peux compter sur notre fidèle Jean Louis pour le reportage photo….la surprise est le petit –grand- clin d’œil fais pas mes amis -une initiative que je verrais plutôt de la part de Christine et Manue- avec une bonne année affichée et qui sera soyons optimiste une j’espère bonne nouvelle décennie….

 

Ainsi s’achève ma saison 2013 à maroochydore alors que pointe à peine la lueur des premiers jours de 2014….

 

Il est des phrases que l’on me dit et qui ont le don de m’inspirer tellement elles offrent à parler, à blaguer et donc à écrire….

 

Les filles ont du quitter leur dortoir l’espace d’une ou deux nuits pour laisser la place à un groupe qui avait réservé et qui voulait surement être ensemble… voilà nos filles dans un dortoir mixtes…j’interroge mes deux sœurs préférés après réintégration de leur dortoir et Adèle me dit qu’elle est satisfaite de revenir chez elle « dans son dortoir » car « les garçons ça puent » me lance t'elle tout de go…

 

Voilà… la vérité est dite toute crue et ce bon mot  qui sort du coeur me fait sourire surtout quand l on appartient à une fratrie –cela ce dit ?- de 4 sœurs…

 

Et oui Adèle bien vu ou bien sentie les garçons en effet ça puent….surtout quand les garçons ne sont pas amoureux et qu’ils rentrent bourrés… bon justement ils boivent un peu pour tomber amoureux un peu plus facilement et pour excuses les filles font pareil…non ?  c’ est vrai que si cela ne marche pas –mais a qui la faute ? ils oublient dans les vapeurs alcoolisant de prendre leurs douches….donc le constat est là…les garçons puent…

 

Pour ma part je ne suis pas dans un dortoir mixte…enfin oui sauf quand de temps en temps lorsque l’on place un jeune couple…et là…. je n ai pas de problème d’odeur… mais c’est surtout le bruit qui me gène quand le garçon -et la fille par ricoché-  commencent à faire leur gymnastique…. Donc voilà Adéle on ne peut pas tout avoir… le monde n’est pas parfait et en collectivités on a le choix entre se boucher le nez…ou les oreilles….

 

Quand on dicton suivant –que j ai un peu arrangé- je te l’offre en cadeau….

 

« Je préfère avoir des yeux qui ne voient pas, des oreilles qui n'entendent pas, « un nez sans odorat » des lèvres qui ne peuvent pas parler, qu'un cœur qui ne peut pas aimer. »

 merci a ceux qui ont eu la patience de me lire même si parfois c est une lecture en travers...ces récits n ont pas beaucoup de prétentions et entre autre celui de partage aussi sur l instant de me faire plaisir et pour plus tard de garder un peu de mémoire...si j ai le courage un jour de me relire...on verra si ceux de fidji seront un peu plus interressant...

jean- pierre arbouet 5 janvier 2014 au fidji à la beachhouse

Posté par hossegor à 04:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un, deux trois Noël…dans les terres australes… recit de voyage n°8 maroochy 2013

 

30 décembre 2013, 23:37

 

                                                                Un, deux trois Noël…dans les terres australes…

 

 

 

« Qu’à cela ne tienne puisque rien organisé le 24 au soir par les jeunes du backpacker nous ferons notre Noël entre nous les français et ceux qui nous aiment nous rejoindrons »…

 

En effet Noël se fête ici plutôt le 25 tout au long de la journée et la majorité des résidants de  notre auberge de jeunesse ont cotisés 30 dollars AUS  pour les festivités…en plus de cela chacun de nous a tiré au sort un nom avec la consigne de lui offrir un cadeau d’un valeur de 10 dollars… à nous d’étudier le sujet et de trouver un cadeau original qui pourra plaire à la personne ou sinon faire rire l’assemblée des jeunes voyageurs…

 

 

Luc nous à rejoint mardi vers les 18 heures et cela à donné le signal des festivités pour la petite  colonie des français…. Oh !!! rien de compliqué…quelques cidres et bières pour commencer afin de faire passer le paquet de chips et les inévitables pistaches….cela nous a constitué une entrée en guise de foie gras et autres agapes landaises….ensuite pour plat principal nous avons sacrifier sur la table gourmande une beau kilos de gambas royal appelés « praws kings » que nous avons arrosés au fond du palais d’un blanc « typicos »  Australien…susnommée Chardonnay qui nous viendrait des vignobles du South Eastern Australien…. Les filles d’Angresse depuis le milieu de l’après midi  c’étaient attachés aux fourneaux pour nous confectionner un gâteau au chocolat de leur spécialité et les french sœurettes  les plus célèbre de cotton tree n’arrêtaient pas de nous mettre la pression en soutenant que leur œuvre pâtissière qui se voulait  magistrale c’était terminé en catastrophe culinaire et qu’il avait fallu in extenso recomposer un plan B de derrière les fagots…. Bref un miracle e Noël était attendu….

 

Progressivement avec la tombée de la nuit notre tablée c’est agrandit et nous avons du partager nos pistaches et nos chips avec les british les finlandaises hollandaises et divers germans de tous sexes pas confondus ….. Adèle et Zoé douchée et parfumée nous ont rejoint après le soleil couchant pour jeter un sort aux dernières noisettes…sans lesquelles un apéro n’est jamais réussit…. Finalement le blanc ouvert dans nos plus beau verres les gambas australiennes ont eu le succès attendus et lorsque vers 20h30 Pascale nous à rejoint avec en point de mire le dessert qu’elle avait entrevue l’apres midi….nenni nenni…le premier miracle de Noël avait bien eu lieu…. Il n’en restait aucune miette pour la championne de tennis….un peu en retard au filet elle loupait ainsi son passing shoot et un fabuleux dessert de Noël….

 

La soirée pour moi c’est prolongée  jusqu'à les onzes heures…c’était là mon record….luc nous avait quitté pour sa seconde soirée et pascale de son côté avait aussi abandonnée la partie….il faut dire qu’il est difficile de suivre nos deux surfeuses…c’est pendant leur divagation nocturne que le second miracle de Noël c’est accomplie mais c’est en fin de matinée que nous en saurons la teneur…

 

5 heures du mat pour moi tandis que le backpacker est endormie-les derniers festayres viennent de rentrer-  je tente une échappée en vélo vers moololaba…. Le soleil est déjà levé depuis une demi-heure…. Déjà sur mon passage pédalant le grand jeu des australiens c’est de squatter les meilleures places dans les parcs par ici on met les nappes sur les tables publique pour marquer son territoire ou par là au bord de l’océan on se réserve les meilleurs spot en plaçant table chaises tentes et tout le tralala du vieux campeur… les glaciaires sont là bien pleine le siège pas durer jusqu’à la tombée de la nuit… on se charge de transporter le barbecue pour les grillades de noël…et dés que tout est installé chacun attaque son  premier bain…. Il est 6 heures et je tape aussi mon crawle dans la baie de moololaba…. je ne suis pas le seul nageur aux milieux de quelques stand up avec en arrière plan tout l’attirail du parfait campeur qui continue à se mettre  en place … pour cela aussi les australiens sont champions…

 

8h30 de re-retour après ma connexion internet…le père noël du backpacker est là prés du sapin avec une bonne partie des jeunes matutinaux….chacun d’eux n’ayant pas perdu le reflexe de l’enfance lorsque on se lève tôt pour avoir son cadeau….donc je vais chercher le mien destiné  à Renaud un ex de châtel qui n’est pas encore là….car il manque quelques jeunes…tous ne sont pas levés et tous les cadeaux ne sont pas arrivés au pied du sapin…la magie de Noël ici est à retardement et va durer toute la matinée …donc le Père Noël pas tout à fait à jeun et que beaucoup ébahis  découvrent pour la première fois fait son œuvre et distribue les cadeaux un par un…. Faisant bien sur des heureux mais aussi des malheureux comme Adèle et Zoé les oubliés de cette matinée avec ma pomme….il est des traumatismes qui seront dur à effacer… peut être que les filles n’ont pas était assez sages cette nuit ? Allons savoir…un seul doit savoir….

 

Je prends mon petit dej tandis que les jeunes préparent celui de la collectivité….une grande table est mise…Georgia et Gary  s’affèrent en agitant de grandes poêlés  de beans et de beacon….le petit dejeuner sera majoritairement un breakfast british avec une petite touche de chez nous avec des minis croissants et chocolatines…. Il  est onze heures les flashes souvenirs ont fait leur œuvre et  la grande attablée repue se disperse dans les rires d’une jeunesse insolente et  insouciante…

 

La suite du programme pour moi est un mystère avec un petit dej aussi tardif je n’imagine pas le repas avant 13 ou 14heures… j’aurais bien tort…. Ah mon habitude je laisse les jeunes entre eux en effet essayer de les suivre serait trop fatigant et je ferais l’essuie glace toute la journée…

 

Finalement je rapplique vers 12h30 pour tâter la température….renaud à récupéré mon cadeau un bonnet de Noel qu’il porte fièrement avec l’inscription « best love teacher » des promesses toujours des promesses diront les filles qui ne se contentent pas du papier cadeau mais veulent découvrir l intérieur…. Pour ma part j ai hérité d’un petit livre sur les sentences de sagesse délivre par le daila lama…je ne s’aurais jamais qui a eu cette idée saugrenue…moi le maître ex sagesse… pour les jeunes c ‘est l’heure d’un « à boire » ou le moins rapide a vider son verre et a le placer sur son front  fait perdre l’honneur à son équipe..du classique… c’est en faisant le tour du patrimoine de nos french girls que je prends connaissances du second miracle de Noel…fin de matinée les filles traversent le parc pour aller piquer une tête dans le rivière… en passant à proximité de l’endroit ou elle avaient finit la nuit…l’une aperçoit un sac à main… « Regarde dit elle…on dirait le tien »…et la seconde de récupérer son sac à main dont elle ne c’était pas aperçu de l’absence…dedans il y avait tout…il ne manquait rien….rien du légendaire fouillis typiquement féminin…. mais le passeport menu monnaie et carte bleue….tout était là depuis 4 heures du matin…si ce n’est pas un miracle cela….ndlr Ceci étant le genre d’histoire –même si elle se finit bien- que les parents n’aiment pas donc l’anonymat a été préservé par l’auteur…

 

 L’après midi les jeunes vont s’installer dans le parc et vont alterner jeux divers concours de freesbee épreuve de course en stand up et divers baignade…. Tout cela entrecoupé de poses bières ou autres boissons….le repas de noël aura lieu finalement après vingt heures….repas british de chez british cela tombe bien….je n’avais pas pas l’intention de me gaver…on garde cela pour chez nous….

 

Vers 16h30 comme promis j ai répondu à l’invitation de julie et de sa belle maman Leight  pour rejoindre la famille  Short au complet avec les 5 frères réunit les brus mais  aussi le père, le beau père et bien entendu la marmaille sportive au nombre de dix et qui doivent s’étaler de 13ans pour la plus grande me semble t’il Summer dont on commence à entendre parler dans les gazettes sportives  jusqu'à la plus jeune de mon fan club préféré Clara  1 an et demie et un bon caractère déjà…

 

Là j ai eu plus de chance qu’avec les jeunes je suis arrivé pour le dessert….puis se sont enchainés les fruits de mer genre gambas et huitres énormes…. C’est dixit julie quand même un peu spécial car ils avaient commencés vers 13h par le fromage puis ensuite salades diverses dinde et poulets…. Ou est la logique chez les descendants des bagnards qui ont appris à marcher à l’envers et à manger sans queue ni-tête…

 

 

Voilà…voilà..  C ‘était mes deux ou trois Noël 2013 en un… rien d’exceptionnel peut être.. mais ce petit récit et les photos que l’accompagnent aura au moins le mérite de le fixer quelque part dans ma mémoire….

                                      Jean pierre arbouet 31 dec 2013... bonnes fêtes du nouvel an à tous....

Posté par hossegor à 04:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Noël en approche finale… récit de voyage N°7 maroochydore dec..2013

 

23 décembre 2013, 11:40
       

Dernier cours d’anglais….une session SurfNoel…..la première Vague d’Alice….la partie de poker de Zoé…

et en bonus….un conte de Noël….

 

Les préparatifs pour Noël vont bon train partout dans le monde et ici aussi mais ce avec moins de pression ….chacun a tiré au sort le nom d’un ami  parmis le groupe des résidents qui ce sont inscrit au repas de Noël pour 30 dollars…. La consigne étant de faire un cadeau d’une valeur minimum de 10 dollars…il n’y a pas de maximum…donc ce sera simple et à chacun de faire preuve d’originalité dans son choix…. 

 

Dernier cours d’anglais…

 

Mon dernier cours d’anglais c’est terminé -avec le traditionnel cup of tea hebdomaire-  par des chansons de Noël….voir donc ma petite vidéo pour l’occasion centrée sur le duo Corée Japon…alors que l’ensemble du cours avait -avant cela- repris un classique de Chrismas….il s’agissait de « Twelve Days of Christmas »   ou l’on  egrenne durant chacun des 12 jours les cadeaux que mon amoureux (se) va m’amener.        

 

Et il me fallait reprendre  -five golden rings- avec une intonnation differente de celle de mes amis  et que j ai eu du mal à chaque tour de chant à trouver…. d’où quelques fou rires et moqueries gentillette des élèves et du prof….dommage moi  adorant chanter et n’ayant pas pu me la mettre en voie durant la semaine précédente….bref…voilà…

 

Session SurfNoël….

 

La semaine dernière l’océan ici pacifique était un peu gros pour les enfants à julie…et nous nous sommes retrouvés à l’embouchure de la rivière maroochy ou le matin il y  avait de belles vagues de reformes propre à du joli surf en board ou en surfski….ici raphaël et clara retrouvent leurs cousins cousines et surtout raphaël avec les plus grands s’en donne sans compter et à cœur joie… ce qui de

 

 plus donne un peu de liberté à la maman….

 

Zoé et Adele nous ont rejoint en stand up pendant que je m’offrais quelques longues vagues de l’embouchure en surfski ….délaissant rapidement les rames encombrantes  nous en avons profité pour faire quelques belles photos de surf souvenir avec les bonnets de noël….là aussi le reportage photo parle de lui-même…pas évident de prendre les deux sœurs sur la même vague…car tantôt elles étaient trop écartés ou tantôt pas syncro….Finalement c’est en faisant le poirier que nous avons eu notre meilleure réussite….comme quoi…

 

Première vague en surf pour Alice from germany…

 

Alice notre amie allemande nous a quittée dimanche….trés appréciée par tous pour son caractère charmant et toujours égal…elle effectuait son deuxième séjour et  faisait donc partis des meubles ici voici deux ans en 2011…..de retour ce début d’été ici à maroochydore un beau matin elle a eu une révélation….celle d’entreprendre des études d’archéologue  -6ans- d’où son souhait d’interrompre son séjour de revenir en Allemagne pour passer les fêtes en famille et enfin entamer des études en vue d’ une nouvelle carrière professionnelle…comme quoi pour les parents qui s’inquiétent de l’avenir de leur progéniture …. Il ne faut pas desespérer…surtout qu’ici on ne peux pas dire que l’on est dans un pays ou les fouilles archéologiques pullulent… il est donc des révélations stupéfiantes….

 

Jolie fille Alice mais -aux contraire généralement des quelques  belles allemandes que l’on connait-  taillée en arbalète et donc dépourvu semble t’il de la moindre culture athlétique ; malgré cela je lui ai proposé de ne pas quitter  l’australie avant d’avoir sa photo sur une planche de surf….j’aime les défis… et elle aussi puisqu’ellle a accepté cette proposition honnête puique sans contrepartie ; cela tombait bien la jeune femme  n’étant pas dans mon registre disons « sensitif »

 

La séance surfique initiatique donc programmé samedi matin le lendemain de son pot de départ….comme le pot c’est multiplié sans miracle comme des petits pains… et Zoé et Adèle mettant un point d’honneur en leur qualité de bayonnaise de se coucher les dernières apres le chant du coq australien….Alice m’a proposé de remettre cela le lendemain son jour de départ vers 8 heures soit 3 heures avant les larmes du départ….

 

Ceci fut fait et bien fait….ma grande planche n’ayant aucun mal a supporter son poids plume je l’amenais vers les déferlantes en lui déconseillant de ramer cela n’aurais servis a rien et  on y serait encore….première tentative parfaitement réussit je lui conseille de rester allonger pour s’imprégner des sensations… seconde tentative elle se lève debout  sans problème et toute fière elle nargue tous les débutants des alentours… 3ème et 4ème tentative idem…elle est super doué ou c’est son prof qui est exceptionnel… C’est le moment d’immortalisé ceci  avec la photo souvenir…heureusement pascale est sur le spot et va pouvoir  me faire cela…. Dés qu’il y a un appareil de photo tout devient-on ne sait pourquoi- plus compliqué…. Bref il faudra plusieurs tentatives pour avoir deux photos potables…le défi était ainsi relevé… Alice aura surfé en Australie et pourra faire bisquer sa famille ainsi que tous nos cousins germans…

 

La partie de poker de Zoé…

 

Zoé on en avait pas parlé un peu avant….mais déjà elle  nous manque…. lorsque l’on a 19 ans en australie  les dents blanches de croqueuse dans la vie les yeux grands ouvert et l’ambition de tout découvrir….la proposition des bads boys de notre comunauté de l’initier au poker ne pouvait pas tomber à coté…

 

Donc voici Zoé écoutant les explications de l’ancien et donnant sa dime de 5 dollars pour rentrer dans le jeu tandis que quelles autres males d’origines diverses vautours et apparentés  entourent notre française pour combler la table….pensant fondre sur une proie facile….

 

Zoé studieuse a bien écouté les conseils et les règles se faisant sur une feuille un pense bête disant « c’est quoi une paire… c’est quoi  un brelan, puis un full et enfin un carré…

 

En douce je la réconforte …. « T’inquiète tu auras de belles cartes…la chance du débutant…. cela existe »….quand à 19 ans on ne croit plus au père noël mais encore –et pour quelque temps- au prince charmant…. notre Zoé reçoit mes affirmations comme une évidence…

 

En effet quelques temps plus tard tout en squattant  mon ordinateur …je lorgne pas loin de moi un gars puis un second quittant la table victime semble t’il de la jeune fille née sous la belle étoile entre nive et adour…

 

La soirée avance et  la voici en tête à tête avec son prof…la partie semble serrée…la tension est extrème surtout de côté de Zoé qui transpire à grosses gouttes ce qui n’est pas trop professionnel…

 

Inquiet je  vais la voir et  elle me confie en douce en me montrant son jeu….

 

Regarde popeye  « j’ai tenté le bluff et l’idiot ou lieu de s’écraser il est en train de suivre…. C’est jolie mon jeu, tout de la même couleur….. mais je n en ai pas une de pareille, même pas une paire, rien…. »

 

et là je me permets donc de lui faire remarquer tout aussi discrètement 

 

« mais regarde betasse mets les dans l’odre t’as une suite en couleur une Quinte floche » tu est en train de lui mettre estocade…le coup de grâce…laisse le te suivre à tapis tu vas le ramasser à la petite cuillère…

 

Et voilà comme Zoé entre un peu hautaine et  tout fierté rentrée à finit par rafler la dernière mise et par  ecoeurer son prof qui jura mais un peut tard…

 

« qu’il faut toujours se méfier des jeunes française aux faux air d’innocence »

 

Et quand on pense que la grande sœur  Adèle est en train de trimer au travail…alors que Zoé vient de se faire le même gain en plumant les garçons….

 

 

Volà….voià…. prenez –hélas- cette dernière histoire comme un jolie conte de Noël à Maroochydore…. La jeune fille d’angresse qui devient une riche princesse et trouve l’amour –car c’est toujours plus facile de trouver l’amour quand on est une riche princesse-  en australie en commençant une partie de poker à 5 dollars….tout cela est Issue de mon imagination…. Mais il faut bien rêver…                 

 

                                                                   Et Merry Chrismas à tous….

                                                    Jean-Pierre Arbouet lundi 23 décembre 2013

Posté par hossegor à 04:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Julie…Zoé…Adèle…et la blague de Jeannot Lapin… récit de voyages n°6 -dec 2013

16 décembre 2013, 11:24
     

                                                     Julie…Zoé…Adèle…et la blague de Jeannot Lapin…

 

                                                                Special Bonus….the joke is in anglish

 

 

On ne vous a pas dit….mais Adèle a trouvé du travail un peu beaucoup grâce à julie qui lorsqu’elle ne fait pas des placements à court ou a long terme sur l’amour (french girls whith maroochhy lifeguard) -ndlr  revoir épisode de l’année derniere- donc Julie fait aussi du placement au travail en particulier à son restaurant indien…. Romain la flemme (sauf en amour ou ce serait un pluri-actif) a pu ainsi bénéficier d’une place de dishwasher  –plongeur en cuisine- et Adéle qui avait laissé son cv là par hasard à bénéficié du soutien de Julie pour décrocher un job de serveuse….

 

Lorsque l’on débute son australian language, travailler dans un restaurant indien n’est pas évident de suite… et  lorsqu’il va falloir entendre et comprendre la bonne commande du client eventuellement lui expliquer la composition des plats puis ensuite bien la communiquer au staff…tout cela se travaille….tout cela s’étudie…

 

Et c’est là qu’intervient miss Zoé la jeunne Cadette des quatre sœurs du docteur March  en l’occurrence Philippe spécialiste en antiquités aux volets bleus d’Angresse….ndlr et maintenant surement amateur de lectures diverses et variées venant des antipodes…

 

Zoé la plus jeune mais surtout Zoé vive et pétillante, Zoé la causeuse, Zoé l’entrepeneuse    n’hésitant  pas à prendre  des initiatives en tout genre là ou Adèle serait dans un registre plus réservé…

 

Le duo fonctionne donc à merveille en étant on ne peux mieux complémentaire à souhait…

 

Adèle à besoin de bien bosser ses menus….pas de soucis Zoé se transforme en coach pour lui faire la dictée….c ‘est du sérieux entre deux sessions de surf on se répète tous les plats de la carte et  on les ecris en décryptant la voie de la benjamine jusqu'à tout cela soit bien assimilé et que l on puisse aller vers les 18 heures au travail sans pression…..  et les résultats seront fulgurants puisque Julie avoue « des progres étonnant en tout juste une semaine…Adèle étant même déjà capable de répondre au téléphone » nota…ceci étant le test ultime….

 

Voilà..voilà… après avoir accompagné concenscieusement chaque 5 soirs de la semaine Adèle jusqu’au restaurant Indien… Zoé de retour au backpaker continue son role de leader avec sa  gaité et bonne humeur habituelle….tour à tour organisatrice de jeux….chef cuistot…ou disjokey de la soirée BBQ comme hier soir….Zoé pour le plaisir de tous sera  aussi dans tous les bon coups de la vie et ce parfois jusqu’au bout de la nuit pour le meilleur de la vie en communauté des bakcpakers de Cotton Tree…

 

L’éducation sexuelle de Jeannot Lapin…. Dédicace à Zoé…

 

Samedi midi Ross nous invite à manger au restaurant le Get Away…il y a là Luc le grand frêre que l’on ne présente plus ainsi que Zoé et Adèle ;  je  rejoints la troupe pour un cappucino….et la conversation va bon train dans les deux langues…peut être même trois avec la mienne… quel est le sujet qui m’amène à leur proposer une blague…je ne sais plus au juste….peut être parlions nous de politesse et galanterie….

 

Donc ayant conté ma blague qui est quand même dans le top 20 de mon répertoire….seule Zoé ne l’aurais pas comprise…Adèle –peut-être faisant semblant que si…  j’avais donc promis à Zoé de la reprendre un peu plus tard…c’est ce que je vais faire ici litteralement….

 

Et comme on arrête ni les lapins ni le progrés en anglais pour le principal….

 

L’éducation sexuelle de Jeannot Lapin…

 

One morning Dad Rabbit calls his sonJeannot” ...

 

My son you have almost 2 years and it's time to make your sexual education...

 

(oui la maturité sexuelle commence tôt chez les lapins….juste la couche culotte terminée…et hop..) bon pour tout vous dire je romantise un peu pour les futures mamans lapines qui me liraient et afin qu’elles gardent un peu d’espoir….en fait chuttt…. ce serait 5 à 8 mois….

 

The father brings his son in a clearing or are aligned very wisely all female rabbits of the forest...

 

He explains ... “you see my son, females are very sensitive and it is very important to be always very kind and very courteous”

 

....-“and now look at me” ...

 

father will see the women rabbit and told him the first ...

 

Bonjour Madame........Merci Madââââââaaame….

 

then the second and the same for the following

 

Bonjour Madame........Merci Madââââââaaame…

 

Bonjour Madame........Merci Madââââââaaame…

 

young rabbit anxious calls her father and yells at him already far ... -“I understand ... I understand” .. and he will see the first woman rabbit

 

Bonjour Madame........Merci Madaaaame..

 

Bonjour Madame........Merci Madaaame..

 

Bonjour Madame........Merci Madame..

 

Bonj’mad’....merci mad...

 

Bonj’mad....merci mad...

 

And little more late...

 

                                    Hi mad’......yep!!!!... I’m Sorry my Dad....

 

 

 

Morality...

 

speed and stroke are the mother of troubles and inconvenience ... Teachers monitor your students take their time to study the lessons

Posté par hossegor à 04:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Santas klaus.... et le voleur de poules.... Conte de Noël.....récit de voyage N°5

 

9 décembre 2013, 11:45
       

C’est la tradition ici à Maroochydore une des premiers week end de décembre un concert -chants musique animation- est organisé face au backpaker sur le parc qui nous sépare de la rivière…et de la piscine…. Autant dire nous sommes au première loges…

 

C’est un rendez vous familial chacun viens souvent avec son pique nique… les chants de Noël ce succèdent avec des animations en attendant l’arrivée du Père Noël…  qui malgré la température ambiante ici viens avec son costume traditionnel Européens qui détonne  au pays de la beach culture…. Malgré les pétitions des mamans australiennes…. Elles  ne sont pas arrivées à leur fin c'est-à-dire de le faire maigrir d’une 40 de kilos afin qu’il puisse opter pour le string rouge et blanc ou tout au moins une tenue plus adaptée….là est le débat…. plus de rêves pour les mamans pourrais diminuer ceux des enfants ….

 

Tant et si bien que regardant cela de loin les autres années j ai répondu à l’invitation de julie et luke pour accompagner les enfants sur la pelouse…. Nous avons eu du mal à trouver une place pas trop loin de podium heureusement Luke connais tout le monde et des serviettes libresfaisant office de tapis de sol ici et là ont permis de nous installer…j’avais prévu pour passer le temps quelques chips cacahouettes entre mélés de raisins….car avec Raphaël nous adorons cela…j’ai sortis aussi de mon sac un cidre et une bière pour luke….. avant de m’apercevoir qu’elles étaient interdites pour preuves elles avaient été confisqués à Zoé qui est venu nous rejoindre…. Il faut dire que Zoé est devenu la nounou préféré de Clara même si celle-ci pas rancunière pour deux sous ne lui repproche pas le biberon de l’autre soir -oublié avant le coucher- un crime par excellence…. Bon… voilà …. Le père Noël arrive à queqlues centimètres de nous  c’est la bousculade…. Nous cachons bien vite nos cacahouètes et chips car compte tenu de son embompoint notoire… il doit pas manger de la salade tous les jours et un jour d’activité par an on va pas le plaindre…. Bon… Raphaël pour tout vous dire à eu un peu peur de lui….. il est prudent se raph il ne confie pas son sourire au premier vieux barbu qui passe pas là…même dans un beau costume…

 

Une fois que le Père Noël fut monté sur le podium pour faire sonner les cloches et faire plein de promesses… le concert a repris ses droits et a perdu de sa vitalité…chacun faisant son numéro sans occuper de mettre de l’ambiance et de voir si il y a du répondant….tous ce que je n’aime pas…donc j ai regagné le backpaker à quelques dizaines de mètres afin de ne pas louper la soirée pizza offert pas le Boss Daniel,définitivement convaincu que c’est moins fatiguant à organiser un Barbecue…que voulez vous tout se perd…. Plus tard Luke et Julie nous ont rejoint juste le temps d’en trinquer une…malheureusement c’est le moment qu’a choisit Raph pour effectuer une cascade dans les escaliers –il aurait trébuché sur Nelson on aurait compris- même pas, donc ouverture du front….intervention remarquable de luke au tee shirt sang et or dans le début de panique….chaqu’un des voyageurs de l’auberge de jeunees courant vers sa chambre pour aller chercher son kit de phamacie….c’est comme cela que nous sommes serrés une vingtaine dans un lavabo toilette…s’affèrant autour du front de Raphaël bientôt stoique et pleurant plus devant une telle asemblée reunit pour sa cause…il en sera quitte pour  ses trois prochain jours de surf confisqués…en effet il faudra poser sur son front entaillé une petite agraphe…de Noël….

 

Autre tradition ici qui dure toute au long de l’année..  c’est la montée au Mount Coolun semblable notre  Rhune sans petit train train et en modèle réduit au 1 quart dirons nous car il faut une demie heure pour escalader la colline qui vous permet d’apercevoit la Côte de Marrochydore à votre droite tout au fond  et Noosa à l’opposé…tout au nord… le nord étant à gauche avec toutes les précautions d’usages sur cette afirmation car nous sommes sur la côte est…

 

Je n’avais pas eu l’occasion durant mes sejours précédents d’effectuer cette balade ascentionnelle pensant que c’était réservé à l’organisation de Luc –le français sans k- dans le cadre des ses pièges à fille… je devrais dire d’un ses « inombrables » piège à fille….

 

 Luc décide de s’offir son noël et embarque vers 16 heures Samedi les parisiennes Lise et Laetitia et pour vous dire « pas les moins jolie » naturaly…l’année dernière c’était le boss du backpacker et il avait sa voiture aménagé en conséquence « piège à fille » c’est année avec la crise c’est en bus de la regie qu’il doit monter son plan…. Nous l’attendions à l’apéro pour le barbecue transformé en pizzas mais « nenni-nenni » malgré ses promesses nous attendons toujours…par contre il avait amené –aussi- les bières au sommet…pour vous dire si c’est bien réglé…quelles filles pourrait résister a autant d’attention « paysage grandiose-coucher de soleil- bières et grands mecs aux cheveux long et à l’apparence romantique »….voilà..voilà on a pas eu encore eu  le debreifing et ce n’est pas bon signe ou tout du moins pas finit…. Mais souvent il faut se méfier car à organiser de tels piège…c est souvent le mec à la fin qui en prends pour perpète…ou tout au moins pour une bonne vingtaine d’année à élever les deux gosses et le labrador…

 

Donc les autres filles délaissés et n’ayant pas de promesses sur le week end suivant ont décidés de se la jouer solo à cinq…et ainsi donc Zoé la plus jeune mais pas la moins débrouillarde à embarqué sa sœur Adele ainsi que la canadiene Lauren et les deux finlandaises julia et laura pour une montée autonome…les filles c’est comme cela maintenant….

 

Perso « le groslandais » pour sa première et  qui n’aime pas faire comme tout le monde décide d’y aller en vélo…de loin à vue d’oiseau cela semble proche 8 à 10 kilomètres…mais à contourner le fleuve pour aller cherche le premier et seul point….google maps signe 15 kilos…à condition de ne pas se perdre… départ 16h30 caméra au poing, guidon et casque dans l’autre … je vais faire étape par étape mon reportage rébarbatif ponctué de voilà…. Voilà…. Que tous le monde abandonnera au bout de deux minutes…

 

Bref les filles me doublent à trois stations de l’arrivée…j’arrive a trouver le point de départ…le Mount Coolun  est ornanisé en parc national et un chemin est emenagé constitué de pièrres naturelles roches de lave –nous dit-on  ou d’autres placés en escalier…. 1h20 j’entame mon escalade une demie heure avant le coucher de soleil…c’est juste mais cela va passer….la sueur est bienvenue pour évacuer les pizzas de la veille…

 

Enfin le sommet en même temps que deux gars de Moololaba en chaussure australienne et guitare pour l’un deux en bandoulière…. En haut je retrouve Zoé et nos européennes en pleine série délire photo…on fait ceci on va écrire cela avec nos bras…j’enferme le soleil avec le cœur de mes mains….le petit saut coordonné si bien réussit qu’on le répète avec autant d’éclat de rire avec le coucher de soleil en fond du tableau féérique… pour bien faire bisquer les amis de facebook….toute la panoblie y passe……..

 

                 « Ce n’est pas tout d’être  heureux….il faut le faire savoir…sinon à quoi cela servirait… »

jean-Pierre Arbouet "popeye" Lundi 9 dec 2013

Posté par hossegor à 04:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Journée Pitch and Punch….Rock and Roll chez les hippies…4 ème récit de voyage dec 2013

 

2 décembre 2013, 11:32

 

                                Journée Pitch and Punch….Rock and Roll chez les hippies…

 

 

 

Dimanche 1er décembre…. Les premiers de chaque mois les écoliers australiens s’amusent a se pincer –Pitch- et a se donner un coup sur le bras ou l’épaule –Punch- d’après la démo de Ross qui nous raconte cette anecdote durant la virée de l’après midi…

 

Justement par hazard nous arrivons en même temp avec Zoé et Adèle sur la plage de Maroochydore dimanche matin vers 9 heures….. Ross en tenue de lifesaver nous interpelle pour boire un café….

 

Ainsi il fait la connaissance des deux sœurs qui ont rendez vous ce matin avec Pascale notre tenniswoman maintenant acharnée de surf….

 

Mais revenons à la soirée d’hier samedi 18 heures ou nous avions rendez vous au backpaker pour un french apéro…. En cette fin de journée pluvieuse dés le matin le barbecue hebdomadaire a été annulé et nous nous retrouvons donc avec Pascale les deux sisters Zoé et Adèle, nos deux parisiennes Laétitia et Lise et quand même les deux coqs du backpacker  gabriel qui nous quitte rapidement travail et oblige et enfin Renaud qui a une journée off dans son job de plongeur au resto –pour ceux qui connaissent- entre la piscine et la terrain de camping tout prés du fleuve donc… Luc de chez Pelnier n’est pas disponible autre soirée prévu et notre sauveteur de lacanau Romain la flegme ne viendra pas lui aussi…

 

Pascale fait rapidement connaissance avec les quatre filles françaises qui boivent les conseils de l’ancienne déjà bien installé qui se négocie pour janvier un travail soit à Noossa soit du côté de Caloundra et nous raconte pourquoi c’est le second qui tient la corde (de tennis)….

 

Nos parisiennes sont encore à nettoyer trois jours pas semaine la future cuisine d’une boite de nuit vers sunshine plaza…. Et commence à réfléchir à lacher ce deal-arnaque pour se trouver un travail normal ou avec une première journé…tu payes pratiquement la semaine ici dans le dortoir du backpaker….

 

Contrairement à notre championne de tennis qui ne monte au filet qu’a l’eau claire….les autres filles ont été se ravitailler en bière….c ‘est le signal pour les garçons des environs que « il pourrait se passer quelque chose ce soir »…. Pour eux tout est prêt les stocks sont garnis car il ne faut jamais se laisser prendre au dépourvu…. La quête du graal –l’amour- au mieux, est à se prix….

 

Le feeling est déjà passé entre les filles et surtout entre pascale qui donne rendez vous  aux filles d’hossegor  pour essayer sa planche « à l’eau à 5 heures vers 10h30 j’aurais suremment finis je vous prêterais mon long board »…. « Je surfe au sud du surf club… généralement à mi chemin vers alexandra headlands »….

 

Pascale squatte chez Ross et rejoint avec sagesse ce havre de paix vers 9 heures « de toute façon je n’avais pas prévu de faire la fête »…tandis que le team Dougardin en bonne bayonnaise de naissance et d’esprit se laisser glisser pour faire la fête le long du fleuve vers sunshine plaza….comme on pourrait  glisser le long des berges de l’adour en direction du petit bayonne….

 

Bière tennis contre les garçons du backpaker…. C’est l’objecif sans le dire de la soirée chacun dans son camp espèrant que les efluves que l’on s’envoie dans le gosier sont propre à déchirer le filet qui sépare les deux parties… Ce sera sans moi-même en arbitre car d’abord les regles ne sont jamais claires et je n’ai plus la patiente de suivre dans leur délire la cohorte des jeunes jusqu’au milieu de la nuit….

 

Ici la terrasse doit être deserté vers 11heures pour laisser un chance aux candidats dormeurs dont je fais partie de trouver les bras d’orphée…. Vers 3h30 un peu de vacarne signale le retour des festayres….un peu bruyant pour des jeunnes qui devraient avoir leur bouches collés les unes au autres…. Cela prouve que l’affaire n’est pas encore dans le sac et cela ne m’étonne guère vu le profil des lourdeaux qui accompagnent nos french princesses…. British Allemand ou Australien –cad british amélioré dans le mauvais sens- Quand on est lourd en début de soirée…généralement ce n’est pas en chargeant la mule que l’on se transforme en jolie papillon…. Heureusement nos représentantes ne sont pas mortes de faim et on gardés semble t’il encore un brin de sagesse et d’eprit clair….

 

Malgré le renforcement de mes boulles quies….cela ne le fait pas…les beuglements des mecs en train de poursuivre dans la cuisine des filles imitant –mal- les rires de la fille effarouchée…cela commence à me taper sur le système de mon troisième et trop léger sommeil…

 

Je me lève et traverse les cuisines justaposée -on peut pas plus- de nos dortoirs… je fais remarquer au premier male excité que les portes tout au tour donne sur des chambres…sans trop d’espoir d’allumer une lumière dans son cerveau….il essaye de me faire comprendre que lui est du bon côté….

 

D’apres moi l’affaire est mal engagé 6 garçons 4 filles….le premier boy a se coucher est sur de perdre la partie….et va s’en vouloir surtout si il a le lendemain un compte rendu positif…. Donc aucun ne va céder car en amour l’espoir fait vivre et esperer des nuits qui chantent….

 

Donc je m’adresse au filles «par exemple celles de volets bleus» pour éviter le shaespire….je pourrais lui faire remarquer que nous ne sommes pas dans une bodega…que la banda ne vas pas arriver…et qu’il n’y aura pas de soupe à l’oignon….  Néni….je lui demande simplement de rompre les siège d’elles même pour que les garçons gardent leur fierté…. Ou alors si elles ne veulent pas « dormir » seule….de rompre les négociations et d’accélerer le processus d’autodetermination sans attendre un poéme….faudrait pas demander l’impossible à des soudars….

 

 

 

Un quart d’heure plus tard tout était rentré semble t’il dans l’ordre….chacun chacune ayant rejoint son quartier…. A moins que les canapés du rez de chaussé à -défaut de l’historique billard- ont remplis leur office nocturne allez savoir…il faut malgré tout garder un peu d’espoir et de rêves…

 

 

 

Dimanche matin les filles arrivent sur la plage pensant déjeuner là et sans rien demander Ross nous offre le café….puis les casquettes 3 pour les filles 3 autres pour moi à ramener en France…. On aura du mal à faire nos vidéos surprises surprises….un coup pas de carte mémoire…la seconde prise plus de batterie…cela fait bien rire les filles qui ont retrouvés Pascale et renoncés à leur session surf…. Ici le vent se lève tôt et souvent assez fort….

 

Ross termine sa journée de lifesaver et nous a prévu un kinapping qui va nous amener tout au long de l’apres midi vers Collun à une douzaine de kilomètres d’ici….breackast offert pas Ross c’est enervant même si j’arrive à lui glisser 10 dollars…une paille de misère je pense…

 

Nous arrivons au concert à Marcolla….c ‘est la déco des hippies….mais compte tenu de la chaleur ambiante….c’est une version de hippies sexy…ce qui est pas mal….même si pour ceux de ma générations…tout à des limites….

 

L’orchestre est pas mal et j’invite Adèle pour un rock…. En tant qui fille expérimenté elle me renvoie sur sa jeune sœur Zoé… comme on joue au poker….une carte pour voir…pas folle la guèpe….

 

Un peu plus tôt j ai raconté aux filles des volets bleux comment sans la connaître –elle si- j’avais invité leur mère –que j’avais repéré bonne danseuse- c’était dans une bodéga des fêtes de bayonne année 95-2000 je présume…. La pauvre je l’avais rendu a son mari toute émue et tremblante ….ce n’était pas le moment avec 4 filles jeunettes et surement déjà déchainées à la maison de changer son destin….

 

Donc Zoé toute en autorité essaye de me guider cela se sent vite….et il faut s’imposer pour porter le pantalon…. En fait  mon short troué car je n avais pas prévu le kinapping et l’aprem -hippie mais happy…

 

Adèle accepte du vieux la seconde danse et nous faisons le show au milieux de cette génération bigarré des années sixties….

 

Ross qui n’en perd pas une nous offre un ravitaillement en bouteille d’eau fraîche puis au changement d’orchestre nous entraîne vers un spot secret pour une tournée de bière –pas pour moi- accompagné d’ une pizza succulente découpé façon tapas….

 

Ainsi va se terminer cette journée Pitch and Punch….vers 17h30 nous rentrons au bercail…. Ou trop fatigué il n’est pas dans mon intention d’entamer mon 4ème récit de voyage….que voici finalement concocté le lundi…. Avec l’esprit clair et dispo…. 

jean pierre arbouet 2 nov 2013 is popeye "the bird"

Posté par hossegor à 04:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

But Where Is Nelson..... Récit de voyage N°1 Maroochydore Nov 2013

 But…… Where is Nelson ???…

 

« Un être vous manque et tout nous semble dépeuplé »…. dit on….

 

Mais ne pourrais-t-on pas dire aussi…. Un chien vous manque…. et tout  nous semble étrangement vide….. au backpaker de cotton tree à Maroochydore ; c’est ce sentiment qui domine chez les anciens qui ont le bonheur de revenir in « our paradise »

 

7ème saisons pour moi avec des contrats minimum généralement de deux à trois mois qui m’ont été renouvelés chaque fois -depuis mon premier séjour en janvier 2008-…. Tellement je suis de bonne compagnie….et bon payeur…

 

Donc Nelson était notre labrador –celui surtout aussi de notre patronne Valérie- qui trônait devant l’entrée  quand il n’était pas avachis dans un des canapés de la maison d’hôte ….

 

Il avait la primeur de ma première caresse de la journée lorsque je revenais vers 7 heures du matin de la piscine alors que la maisonnée dormait encore…D’ailleurs dès qu’il me voyait il se mettait de suite sur le dos pour attendre sa caresse préféré….celle qui consiste à gratter le bas ventre entre son « truc » et les cotes…et là c’était « labrador ravissement »…. les paupières entre ouvertes les pupilles qui roulent de contentement….et les babines tombantes…. Toutes les expressions de l’extase…  « relax max…. baisse le son Nelson » … -« alors heureux ? »

 

 Quelques minutes plus tard - toujours sans dire un mot, ni feindre d’ailleurs l’empressement- il attendait patiemment son coin du toast beurrée, toujours le même coin, toujours celui de la 4ème et dernière tartine ….. et voyez-vous c’est aussi simple que cela le bonheur lorsque l’on a une vie de chien ici-bas sur la sunshine coast….

 

«Il voyait tout….il savait tout » et pourtant ne disait rien… muet comme une carpe le labrador et chacun pouvait garder ses secrets… c’était une tombe notre labrador….car il s’en passe des choses  la nuit dans une maison qui pourtant ne l’est pas…. de passe »…. Surtout quand on vient entre vingt et trente ans des quatre coins de la planète,  non seulement pour découvrir l’Australie, mais aussi….. pour parfaire l’amour ….les allées et venues  entre les chambrées…les rendez-vous câlins sous la douche…dans les canapés…. Sur la moquette… il savait tout…. Et même les frasques de la française sur le billard il savait….. le stress de la jeune femme décuplait pas la peur que tout à coup par besoin d’un autre besoin naturel une porte de la chambrée s’ouvre….. Voyons comme s’appelait-elle ?  non bien sur….. on vous le diras pas…mais quand même on est tout fier que ce soit une française….. Une réputation à tenir…on est des coqs tricolores  !!! Tout de même….

 

Donc je vais laisser Nelson à sa retraite surement dorée et faire le tour des amis d’ici…en premier je retrouve Ross au coin d’un cratère ….il est 14 heures…alors que j’ai posé le premier pied sur la lune depuis 3 heures…. Devant un capuccino nous faisons le débriefing de la planète terre et de ses habitants…. Ross n’a pas changé hormis l’accident cardiaque depuis mon dernier survol… il abhorre sa cicatrice fièrement et on crie à l’arnaque quand on pense que l’on a pu mettre une pile à un homme qui déborde d’autant d’énergies…. Bref….  Avec Julie de chez luke c’est le rendez-vous quasi quotidien soit à la plage….soit à l’embouchure du fleuve là où les vaques viennent mourir…. Son team natation raph et clara sont des bonheurs aquatique que l’on est simplement  heureux de partager….Petit Bonus…. Julie a cette faculté qui pourrait paraître étonnante à ceux qui ne croient pas au surnaturel…. C’est de vous raconter « des choses » qui se passent dans votre maison….à capbreton à 20000 mille lieux aux confins de l’espace…. Luc the frenchman est décidé de rester ici –près des vagues- et d’apporter son savoir dans les systèmes réfrigérés….le  « fraichman » en quelque sorte…veut souffler le froid pour rester au chaud….

 

Cousine Elodie la fleuriste dont on a encore vu aucune pétale et que l’on pensait caser avec le premier homme…. Joue en fait les essuie-glaces amoureux….. Qu’une jolie fleur essaime cela parait normal….qu’elle souhaite un patchwork de couleurs pour confectionner son bouquet de la vie….ce n’est pas un maître nageur qui pourrait la contredire… Enfin de toi à moi façon ping pong en mode majeur….Pascale notre tenniswoman sorties des terres landaises souhaite épouser le sol australien –et une de ses espèce bipède on présume ?- surtout parce les requins sont moins gourmands que ceux de la réunion…..contre deux massages et une leçon de tennis elle a trouvé le gite et le couvert au purgatoire…. Car le paradis -le must- sans les requins affamés est à Noosa, sauf que  pour celui-ci il ne suffit pas d’être gentil il faut aussi mettre son nom sur sa liste d’attente….. En attendant elle met ses boss logeurs from Samoa au régime…… « tu vois 143 kilos….j’ai déjà perdu 7 kilos en suivant tes conseils » « -bon c’est bien….mets le second pied maintenant !!! »

 

Allo  la terre…ici la lune….rendez-vous à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures…

 

Jipé Arbouet is «  popeye » Sunday 10 nov  2013

 

 1er récit de voyage de la campagne pacifique 2013-2014

Posté par hossegor à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2012

mes recit de voyage 2012...

Cotton tree backpacker 6eme saison….la fin d'un monde a maroocchydore

 

Cotton tree backpacker 6eme saison….

Il me faut bien faire une conclusion a cette série de récits de voyages et je ne sais pas par quel bout commencer …

Bon va commencer par el ‘’phenomeno’’ Raphael…car la cela était un plaisir de le voir évoluer aussi jeune avec une telle aisance….

Pour avoir appris à nager a des centaine d’enfants notamment au casino d’hossegor de 94 a 2001 je peux mesurer à  la fois quelle est la difficulté d’emmener un enfant à ce niveau et aussi constater  quelle est la marge de progression d’un enfant lorsque on le sort du schéma d’éducation traditionnel….Combien de noyade enfants pourront on éviter si on avait des conditions aussi idéales  d’apprentissage de bons professionnels mais aussi et ce serait le plus dur des parents soit déjà éduqués soit complètement réceptif au conseil que l’on pourrait leur donner….car si jeune tout passe par les parents principalement…bon je ne vais pas vous en faire un livre….

Donc maintenant raph se stabilise sans bouger dans l’eau laisse sa tête au-dessus de l’eau tellement il a un contrôle instinctif de son corps par rapport à l’eau… il est capable de traverser la petite piscine en apnée du moment où on le propulse et que on l’entraine au fond bien sur….les prochaines etapes  c est de passer sur le dos puis de lui faire faire des battements jambes tendus car pour le moment il pédale encore je pense aussi qu’ il devrait d’ici ses trois ans se servir du mur pour effectuer des glissades ventrales….sinon l’important est qu’ il connaisse ses limites à l’océan ou tout du moins qu’il reste méfiant par rapport à l’endroit où il va s’aventurer….pour l’apprentissage on ne peut rien lui expliquer…il faut faire les gestes le plus souvent possible…tout viendra par mimétisme….car c’est un fameux enregistreur…

Bon le petit barbecue de départ a eta sympa bien que comme toujours improvise….les garcons sont restes a l’écart et on manges lieux pizzas en haut puis nous ont rejoint pour boire leur bière a cote…

Ross était passe dans l aprem m’a offert un pack de 6 cidres et un polo maroochy…le lendemain mercredi  jour de départ  j’ai ramené mon surfski par la rivière chez lui et il  m’a invité à manger au surfclub avec sa femme et son fils…il viendra peut-être a Hossegor en avril… Jodie devait venir mais c’est endormie et ma laisse un bouteille de blanc….Elodie était la impériale sans son sauvage en vadrouille…. Dallas est venu avec ses bieres  luke et julie pareil et clara a eu bcp de succès a se faire dévorer les yeux par Elodie justement….et ceci malgré mes recommandations sur les risques de tomber enceinte….on ne mange pas un enfant des yeux comme cela sans risques et sans prendre au moins une paire de lunettes… ses filles sont d’une inconscience….

Les filles chocolatine et camille nous nous ont fait des salades puis…..- et la cela fait peur- se sont mis derrière les fourneaux ou plutôt devant le BBQ….déjà que notre choco –que l’on aime temps- est à sa troisième semaine de -comment éplucher un oignons en moins de dix minutes- et qu’ elle est en train de lire patiemment  ‘’faire cuire des spaghettis pour les nuls’’…il y a deux semaines elle me demandait comment sais t’on si les sphaghettis sont cuit… les autres m’ont dit de les lancer contre le mur…. Bon d’abord je pense qu’ ils ne-t-on pas dit de balancer la casserole entière…déjà… après c’est vrai que cela peut te donner des indications….si par exemple au moment de lancer –un seul donc- si il te reste collé  entre les doigts de la main c’est  qu’ il trop cuit….si par contre il rebondit et se casse par terre…c’est que tu as oublies de les mettre dans l’eau bouillante… enfin si il colle légèrement mais sans plus c’est  bon mais mais je te déconseille…surtout pour le nettoyage…. Non je te conseille la méthode traditionnelle la même que pour les garçons… tu goutes…. SI c’est trop froid…tu jettes….si c’est  trop collé  au canapé tu jettes aussi….

Des fois j’ai des doutes sur choco…. ‘’je  vais dire une grosse blague a Popeye et comme cela j’aurais un chapitre dans son prochain récit….trop fière’’

Donc au barbecue les deux filles ont eu un court accéléré par le neo zélandais de service…les neo zede cela sit faire…. De loin j’étais en train de conseiller de le laisser …vous lui faites des compliments vous vous mettez dans son dos et puis peu à peu vous vous éloigner et vous  le laisser tout seul…c’est le meilleur moyen d’avoir une bonne cuisson..  Ces filles il faut tout leur dire…ou comment se servir d’un barbecue avec un neo zede ou un australiens dans les parages immédiat….la base il faut leur laisser la base  de leur culture…sinon ils boivent…

Apres nous avons nouvellement arrive Karin la parisienne originaire de Madagascar…le premier jour lors des présentations  lorsque on lui a dit que l’on était du sud-ouest…elle nous a répondu…  moi je m’excuse mais je suis de paris…donc on  la rassure…ou lui a dit –un peu hypocritement- que ce n’était pas la peine de s’excuser qu’il y avait des gens très bien comme elle tient…premier exemple….

D’ailleurs il en faut des parisiens…sinon on serait oblige d’y aller tous à tour de rôle comme avant au service  militaire….remarque c’est ce qu’ils font avec les fonctionnaires…10 - 15 ans qu’il dure leur service militaire…..après les fonctionnaires prennent racines comme les arbres …les enfants et leurs amis….des racines…le crédit sur la maison des racines… le boulot du conjoint à 3000 euros qu’ il retrouveras pas ailleurs… des racines… et les amis… 15 ans pour avoir des amis pas le moment de partir en province ou on ne connait plus personnes… des racines….

Bon donc j’en reviens a la parisienne qui s’excuse a tout bout  de phrase…comme les marseillais disent ok con….dis medhi on comptait sur toi pour le barbecue ?…mais oh con je travaille jusqu’ a 21 heures… mais t inquiètes con…. on va boire.. Quesque l’on va se mettre con…oui dommage pour le barbecue quand  même…. Mais t inquiètes regarde con cela tourne à l’orage…et si il pleut con…je suis la a 19h30….

Donc karin est bien sapé genre un arrondissement que l’on donne en exemple quand on parle des bobos et apparentes  les bonobos….je ne sais plus lequel cela  ne finit pas ieme…. ‘’Tu comprends j’étais deux mois dans une famille a nambour et j’avais ma chambre et ma douche tandis que maintenant dans un backpacker….je ne m’y  attendais pas’’…voilà qu’elle avait honte….on a essayé de la rassurer… ‘’tu t’es fait des amis pendant deux mois’’ ?…-‘’non j’ai vu personne’’…et bien ici tu vas t en faire… ici il y a une règle…tant qu’ une fille n’est pas couchée il y a toujours deux ou trois garçons pour lui faire la conversation….et pour toi comme tu est  jolie ce sera plutôt 3… j’ ai remarqué  une chose,  plus une fille est jolie plus il faut lui dire….d e tout façon les garçons on n’a que deux solutions… soit on  dit à la fille qu’ elle est jolie…soit on lui dit que l’on aime son genre…. Sinon on se brosse… et la l’on tombe dans le passe-temps préférés de ceux qui ne sont pas hypocrites …

Enfin en épilogue Karin qui snobait la backpacker a finalement change d’avis…puisque on la retrouve pratiquement allonge sur le trottoir  lors des photos de groupe de la soirée de vendredi dernier….

Il va falloir conclure car on a dû perdre mehdi  depuis longtemps…j’aime bien comme tu écris…mais je n’arrive pas à tout lire…voila…voila…

Oui car on avait aussi les deux australiens Will et Steven –nota l’ex a allira-

Pour  steven on comptait ferme sur notre avocate pour se pencher sur le dossier….julie avertie avais donné la consigne a steven…. – ce soir déjà tu as trente ans sinon cela ne passe pas……plus tard rien ne se bouge…camille a fait son rapprochement tout a cote de will pour discuter et dallas bouche horizon entre steven la lune  et karin le soleil… je lui demandais pourquoi ne va tu pas lui parler…. Je suis timide… et oui j’en sais quelque chose c est plus facile le dossier de ses clients que le sien…

Donc la seconde leçon de surf a eu lieu le mardi même…quinze jour après…on croyait que toute était perdu….faut donc pas donc désespérer de jeunes filles qui veulent pas tout précipiter….quand même tu aurais pu lui demander avant…..c’était à lui à demander d’abord me réponds  t’elle façon vieille France…. Bon pierre osmar lifeguard a caloundra –j aura is pu en faire un chapitre- nous a bien confirme pour pour ses collègues australiens il y les françaises le top et tout le reste loin derrière…on a donc tous une réputation à défendre…. Comment tu crois qu’elle  a  fait Elodie pour collectionner ses deux australiens –les déclarés on compte pas les autres au noir – tu crois qu’elle tricotait au coin du feu tout en regardant les feuilles tomber…. avec un kangourou dessus ?

‘’T’inquietes pops…cela va le faire’’’….

Ouf…. on peut rentrer en France tranquille…

 

Une leçon de surf ''particulière'' a Maroochydore

Camille la dacquoise  nous avait bien  prévenu…les gars du backpacker ne lui plaisait pas et elle espérait rencontrer un Australien….j’en faisait la confidence à Julie  qui me disait :

-‘’Elle est mignonne…elle devrait trouver facilement…je m’en charge’’

-‘’déjà ce matin disait-elle à Elodie qui se mercredi nous faisait la  nounou…ils m’ont beaucoup posée de question sur toi…’’

-‘’Bon c’est bien…. mais tu ne leur a pas dit que j’étais avec Adam ?’’

-‘’Mais non bien sur, je gère’’…

Pas folle la guêpe Elodie… Elle en a déjà un sur le feu…mais au cas où la flamme viendrait à vaciller…elle adopte le principe…. Deux vaut mieux qui brule…plutôt qu’un seul qui s’éteigne …

Donc retour de plage…discussions en dessous du mirador des sauveteurs de maroochy… pendant qu’avec Ross  je me dépatouille au téléphone de mon affaire avec la capsule Appolo

– ‘’allo la lune ce serait-il pas un peu trop 4300 dollars pour 4 jours de location…on fait quoi…on revient sur terre ?’’

Pendant ce temps-là donc…. Julie plie l’affaire et demande  à will le sauveteur 

-‘’dit-ton on a une française très jolie qui se languit d’un australien tu ne pourrais pas faire quelque chose’’…

Pas de soucis et Will de proposer une ‘’leçon de surf’’ car cela se passe comme cela ici en Australie…

Faut dire que William a déjà fait deux ou trois séjours chez nous à Hossegor…et lorsque l on aime la France…on souhaite gouter aux spécialités locales…et encore plus quand on est dans les landes…. Naturaly.

Donc je reviens au backpacker ou je ne trouve que chocolatine pour lui annoncer la bonne nouvelle…

‘’Voilà on a trouvé l’amour pour Camille…enfin pour commencer une leçon de surf avec un Australien’’

Et choco bien sûr de demander les détails… je lui fais donc un débriefing et donc du forfait sauveteur-moniteur de surf tout options comprises…

‘’Tu penses qu’elle aime les blonds camille ?’’ Écoute me réponds choco tout de go ‘’ si elle n’aime pas les blonds moi…. je prends….’’    Bon…elle y va fort…elle n’a pas terminé de croquer son boulanger…. Oui un boulanger avec choco…cela ne s’invente pas…. Qu’elle se prendrait bien un petit sauveteur-surfeur en entremets…. On dit bien que l’appétit vient en mangeant…mais la ?

Donc nous voici quelques minutes plus tard avec Camille…on lui annonce la nouvelle et bien sûr ravit…on le serait a moins… on s’enquiert quand même sur ses préférences physique…

-‘’ Pas de problème… avec les australiens…je ne suis pas difficile je prends tout’’….

Mehdi le marseillais pose la question… ‘’Ce sera gratuit con ?’’

Enfin Mehdi quelle question… ‘’Quand tu investis tu prends des risque c’est sur’’

Déjà chocolatine est en train de lui bâtir le scenario….

‘’ bon une leçon de surf… un cinéma…et hop…on ne veut pas savoir’’

 Voilà… voilà… pour  ‘’on ne veut pas savoir’’ elle reprend une de mes expressions… mais dans sa bouche cela veut dire ‘’tu ne me le diras qu’a moi’’….

 Et la question importante…pour les jeunes filles… ce n’est pas, pendant…. on s’en doute un peu…. La question importante c’est après… ‘’Est ce qu’il t’a pris dans ses bras après pour dormir ?  C’est-à-dire  en sous-entendu sinon….. ‘’Ou Est ce qu’il s’est retourné … pour ronfler comme un cochon…..

C’est même comme cela que l’on reconnait le prince charmant… après le….disons le  truc…. Le prince charmant vous prends dans ses bras pour dormir….c’est inscrit dans les tables de loi de l’éducation de nos jeunes fille… celle que l’on se passe de bouche à oreille…dans les cours de récré..  De collèges…et même de facs….  quoique là …il y a souvent des couacs…

Le lendemain debout avant 8 heures on ne badine pas avec le timing pour la première…on aura tout  le temps de le faire attendre tout le reste de sa vie…

Bon je ne vous raconte pas la leçon de surf…. Surtout que vous avez les photos puisque  que j’avais mis Julie ma complice espion avec mon appareil  …. ‘’Oui tu comprends, moi cela va trop se voir’’

Donc la leçon de surf  est à peu près celle que j’avais faite à Camille par deux fois…  avec pour seule différence  40 ans de plus d’un côté …et une plus grande motivation de l’autre…bien sûr. Comme c’est bizarre….

Donc longue discussion après le cours sur la plage avec Julie Will et Camille….Will torse nu en short MNS a repris son takie walkie a la ceinture…. Tout de même…il y a aussi la surveillance de la plage…

Un moment ou Will reprends son poste…on demande les impressions a l’élève sur son prof…

Et tu n’as pas eu trop de mal avec son accent….et Julie fort de son expérience avec Luke,  de la rassurer…

‘’ De toute façon on début on n’a pas besoin de beaucoup se comprendre’’

Un peu plus tard Julie et moi-même avons la même réflexion….

‘’Tu as vu la faute tout de même ? Camille aurait pu enlever son lycra pendant la discussion’’

 –‘’Oui c’est vrai j’ai pensé la même chose… mais Luke m’a expliqué les jumelles qu’ils ont là-haut sur le mirador… ce n’est pas fait pour les chiens -ndlr quoique-… et  ils savent bien s’en servir’’

 –oui à qui le dis-tu… bien sûr, la base….13 saisons tout de même à mon actif et les jumelles c’est universel ’’…

Et Julie de conclure…-‘’Et puis même sans jumelle…cela devrait le faire’’…

 

 

 

 

 

 

Funny Girl…Elisabeth la chilienne…Camille de Dax…Mehdy-terranée de Marseille et… Chocolatine

Dimanche 2 Decembre a Maroochydore…

 

 

Faire des voyages c’est l’occasion de faire des rencontres, ordinaire le plus souvent, extraordinaire quelquefois voire même plus c’est-à-dire extraordinaire et insolite parfois….

Funny Girl

La première que je voudrais vous conter c’est celle de ‘’funny’’ l’hôtesse de l’air qui m’a ramenée d’Adelaïde à Brisbane…. D’accord je vous en ai touchée deux  mots sur facebook mais je souhaite en garder la mémoire ici… Donc ‘’funny’’ je l’ai appelé ainsi car je ne connais pas son prénom…est à classer dans la catégorie hôtesse de l’air extraordinaire, option du jamais vu… elle est grande et je l’ai remarquée de suite en cherchant ma place… J’ai l’habitude de m’endormir en début de voyage souvent un peu avant le décollage c’est donc à mon réveil que mon attention a été disons ‘’scotchée ’’ par cette ‘’grandasse’ faisant des allers retours dans l’allée avec son éternel sourire chevalin….

Là où son travail devait être simple ; servir un the un café ou un verre d’eau…elle en faisait des tonnes à grands renforts de gestes et de mimiques faciales et intemporelles… ici déjà à mi-chemin aux environs de Sydney on s’est dit ‘’stop’’…. C’est une comédienne qui surjoue  son rôle et où sont les caméras et son québécois de ‘’surprise surprise’’ en train de nous préparer une atterrissage d’urgence sur une ile déserte australienne…Donc on se la joue cool relax genre le gars à qui on ne la fait pas et qui ne veut tout de même pas saborder une émission télé en se levant dans l’avion et en criant tout fort….’’trop gros surprise surprise je vous ai reconnu et bravo pour alice saprich je croyais même qu’elle était morte’’ …. Donc rien…. je regarde pas les hublots et aucun réacteur en flamme….là  on  commence à désespérer d’avoir un passage sur la Une un samedi  soir….on reprends espoir lorsque funny prend un bébé en lui faisant dérouler devant son visage  l’alphabet facial des ah des ok des i….et elle en refait encore des tonnes tel que l’on peut se demander comment on a réussi à décoller… donc là on a compris le nouveau scenario elle va jongler avec le bébé faire semblant de le laisser tomber et le récupérer in extrémis  avant de sauter en parachute pour mimer un rapt devant les yeux ahuris des parents… pas mal le scénario c’est la fille a Belmondo avec sa grande bouche… suis-je bête de ne pas l’avoir reconnue…. je suis a côtés  de l’issue de secours j’aurais donc un gros plan mais je préfère rattacher ma ceinture quand même…      Bon rien de tout cela nous arrivons bientôt  l’ hotesse funny  croisée entre buster keaton et jerry lewis m’a fait  pleurer de rire…je fais une réflexion à mes voisines de strapontin… ‘’this girl is extraordinary’’ en leur désignant ‘’Roquepine’’   elles acquiescent de bon cœur et font part de la remarque du frenchie a funny girl qui semble comblée par le compliment en me renvoyant direct dans mes mirettes son plus gros énorme sourire  …        

 voila…voila… j’aurais au moins comblée une hôtesse de l’air entre Sydney et Brisbane tout le monde qui n’est pas pilote de ligne ne peux pas en dire autant… et je peux même me compter dans le club des 10000….  Même si c’est virtuel… à nos âges on se contente du rêve…parfois…

Nota -pour roquepine nom d’une célèbre jument dans mes années jeunesses et surnom à une de nos pions filles du collège de la zup Bayonne dans les années 68… 

Pour le club des 10000 demander a manue besch…une habituée..

Pour le second portrait je vais demander aux jeunes -mael en co- de revenir à leurs chères études de leur bac…si encore si ils sont capable de lire plus de dix lignes d’une littérature quelconque…

 

Elisabeth la chilienne…

Donc me voilà au backpaker de cotton tree ‘’our paradise’’ tout estourbît par mes aventures aviationnelles… deux ou trois jours plus tard je prends mon petit dej après ma session natatoire il est est entre 7 et 8h précises et je suis scotchée entre mes corns flakes kellogs mon tea and toast et le facebook de mes 1200 z’amis z’ou connaissances relationnelles épisodique….

Pour les connaisseurs du lieu je suis en bas en terrasse non-fumeur assis contre le bar du barbecue…. Arrive une jeune femme –disons- que je ne connais pas et qui me demande tout de go  en direct live…du lait…bien sur je ne suis pas un sauvage et j amorce un where your from afin de déterminer l’origine de l’espèce féminine…elle me décline dans deux langues -de part d’ici et de cervantes- une longue litanie contenant peut être son cv…et je retiens pour vous dire si je suis fort Perou…elle est brune et cela semble coller d’origine espagnole voire Amérique du sud…cela se tient… bon elle s’allonge lascivement de tout son corps sur le bar… et me redemande du lait…La….je vois que cela devient urgent et je m’exécute donc…on est pas des sauvages2….

Donc je lui ramène une bonne tasse généreuse de lait alors qu’elle se démène avec une vrai cafetière… je retourne à mes blagues facebookiene qui font la joie de l’hémisphère nord et surtout de mael… ne revoyant pas l’animal je refais un tour vers les cuisines…elle est endormie sur un fauteuil canapé -celui de droite en haut- le lait est à  sa place mais le café chauffe… retour à mon spot wifi…puis la voici qui revient enfin…avec deux tasses de café excellent…je n’en demandais pas tant…

Nous entamons une discussion de briques et de broques  dans deux langues….elle  semble raconter sa soirée de la veille et n’est pas trop contente de l’attitude des garçons et  je ne sais pas pourquoi…. Tout d’un coup pour me prendre a témoin –je pense- d’un passage de la discussion elle soulève son tee shirt ‘’che guevara’’ et exhibe sa poitrine ferme et  avec fierté…. Bien sur stoïque sans renverser mon café je la félicite –on n’est pas des sauvages3- et devenant intime au moins un peu je l’interroge sur son Age…bien sur elle me demande son avis alors suivant les conseils de Christine et un peu hypocrite je commence un peu plus bas que ma cible 25…more me fait elle d’un signe de la main…28….33…38….toujours more et m’arrête a 52 ans…là je me repasse le flash de sa poitrine ronde et ferme et me demande si c’est du ‘’laid ou du cochon’’…nota elle faisait croire 17 aux jeunes du club et en fait en avais 33…comme je le pensais….  Apres cela elle m’annonce son départ pour bali dans deux jours le jeudi…finalement elle partira le vendredi matin… s’amorce un deuxième épisode du lever de tee shirt… assortit avec en provoc son pied sur mon entrejambe….alors là je ne vais pas tout vous dire car si je  ne suis pas de bois je ne pars pas aussi au quart de tour….et puis il faut bien rêver les plus jeunes qui dans certaines circonstances peuvent reprendre gout a la lecture comme c’est bizarre… Donc après un débriefing avec les jeunes du club Elisabeth Hernandez…elle m’a même montrée son facebook sans me demander comme ami…ne cherchez pas… donc est une habituée  des lieux dixit luc le taulier…était bourrée la veille et à quatre pattes entre les canapés de la salle de télé….montre ses seins naturellement a tout le monde…sauf a luc qui est furieux…mais normal lui il est taulier et tiens la permanence du backpaker donc n’est pas dans la même catégorie que nous de par ses fonctions de responsables….elle nous  a fait trois jours de cinéma…je la pensais mythomane mais l’histoire de Bali est vrai je l’ai vu réserver auprès de jody pour vendredi matin son bus door in door pour l’aéroport…ses affaires papiers étaient rangé dans un dossier type lutin… Elisabeth est inquiètes de ne pas se réveiller, je lui  promet de la réveiller à 4H30 pour son départ une heure plus tard… au final elle dormait dans le même dortoir que chocolatine qui voulait se vanter ‘’ moi aussi elle ma montrée ses seins’’ comme si c’était extraordinaire de montrer ses seins entre filles… trop rigolote choco on va en reparler…au final la veille elle s’est tapée deux litres de blancs et personnes n a voulus dormir dans son dortoir la dernière nuit pas même le garçons dont elle avait escaladé  le lit la veille…je lui ai fais son interview avant son départ pour l’aéroport…sans rancune ni elle ni moi…car je l’avais un peu envoyé balade parce que trop lourde…je l’ai accompagné jusqu’ au taxi et elle m’a gratifie d’un baiser sur les lèvres….mon maximum…si ce n’est pas beau le conte de fée…

Le seul vexée dans l’affaire de l’australienne d’origine chilienne –précision- sera luc auquel elle n’a pas montrée ses jolies seins fermes et ronds…mais depuis luc et loic sont en Thaïlande et ils se sont promis de commander tous les matins des massages…des massages complets…bien entendu…

 

La vie au backpaker…Chocolatine Camille Elodie Medhi

Chocolatine

 

Ce fut un plaisir de retrouver le backpaker de cotton tree…et le sommeil par la même occasion et ce après les aventures trépidantes et diversifiantes d’Adelaide…Home sweet home

Mais quand le chat n’est pas la … la  souris chocolatine danse… donc choco a peine timide à mon départ a eu vite fait de prendre le contrôle de la situation et de mettre au  pieds tous les males de notre auberge de jeunesse jusqu’à  changer les règles de conduites de la maison…première nuit vers une heure du mat je suis en gros sommeil et chocolatine et sa bande mettent le bazard dans la cuisine pour le 5eme repas…la règle ici interdit tout activité culinaire et soulatrice apres 22 heures… je n’avais pas vu cela durant toutes mes saisons précédentes…choco la dormeuse est passe par la…le lendemain on retente le coup en sourdine pensant que le vieux ne va pas se réveiller…cet emmerdeurs…manque de pot si… il a fallu obliger choco à manger son gros plat de spaghettis à 20 heures et la recaler dans des repas de jour pas facile quand on prend son petit dej a onze du mat….enfin tout est rentrée dans l’ordre…pour les garçons c’est facile.. il faut réussir à coucher les filles et les garçons suivent…

Choco aussi a trouvé du travail…la semaine ou je suis rentrée elle devait chercher m annonce-t-elle…tu comprends je  ne  pouvais pas aller chercher car mercredi on va au zoo…tu comprends si j’avais trouvé… le zoo et les copains passent à la trappe et ‘’pu de koala pu du tout’’… Donc finalement Chocolatine a repris le travail de Luc qui lui-même avait repris le travail de jimmy…donc choco elle est  allé faire un essai avec son grand sourire son meilleur atout et puis on voit bien que c’est une bonne patte…. Apres on a eu la pression quand pour le barbecue de départ de luc et loic  julie et moi on l’a vue dans une tentative d’épluchage d’oignons…. Nota important…penser dans l’éducation des labennaises à faire pousser des oignons dans la ville de labenne…penser à écrire au maire à ce sujet…bon là on a eu vraiment la peur de fin novembre…heureusement a envy il y a que des patates… ouff et cela  elle sait…en plus elle a le sens de l’humour tous les jours elle nous annonce qu’elle est virée…on n’y croit de moins en moins… tu sais ‘’cinq jours par semaine.. C’est beaucoup…je ne  sais pas si je vais tenir’’…. Là voyez-vous on ne c est plus si c’est de l’humour…

 

Camille la dacquoise…

 

Camille nous vient de dax…charmante jolie elle m’a été recommandée…. Par martine une ex du surfboat…mais toujours amie… bon camille a suivi mes conseils de venir dans notre backpaker comme base de départ…sauf qu’après c’est dur de partir…. De suite le lendemain elle a trouvé du travail mais est payée seulement a dix dollars de l’heure…alors que choco touche le double…. Donc voilà camille bien intégré ici a cotton tree fait la paire avec choco les deux reines du backpack ont le monopole des gars…. les autres filles de passage à l’occasion ne comptant pas… Un dernier mot sur camille qui a en plus d’être jolie a de sérieux atouts qu’elle a la gentillesse de ne pas ‘’trop’’ montrer au backpack –seulement à la plage- afin de ne pas énerver les garçons… ‘’D’ailleurs aucun ne me plait’’…. Ndlr…Bien fait ils ont qu’à se brosser…. Et cela nous arrange qu ils ne lisent pas le français …

Les australiens ? et bien tu les verras au travail…on a que ce que l’on mérite…sinon demander conseil à Julie et Elodie…les prénoms en ie semblent plaire…. Surement parce qu’ils riment avec jolie…

Ce matin je l’ai amenée surfer avec mon monstre de dix pieds fillette… après ma démo…elle s’est gavée comme jamais m a-t-elle dit…normal bonne planche et bon pédagogue deux atouts… ici aussi  ça marche aussi par deux…

 

Mehdi notre marseillais….

L’accent prononcé  comme il se doit…supporter de l’OM comme il se doit….Medhi est venu se mettre au vert en australie après une vilaine bagarre qui en a laissé deux du quartier voisin sur le carreau…. Bon je blague…je galéjade comme ils disent là-bas …. Donc medhi qui s’appelle  terranée pour facebook…cela anonce son humour… Est cuisinier de métier sur le bateau de la SNCM qui transporte les passagers pour corse…. et ramènent les cadavres et les peaux brules….donc qui dit ; travaille pour la SNCM veux dire payé  directement pas la CGT –il ne faut pas s’embêter avec les intermédiaires …. 3000 euros…rien à voir avec villa loca… oui mais je fais des heures les autres branleurs s’arrêtent a dix-huit heures et nous 23 heures…oui mais 3000….L’hiver il travaille en saison du cote de la savoie a la station du corbier….et la-il tortille du cul pour nous expliquer en faisant zou zou zou…pour nous expliquer qu’ il skie toute la journée…. Il est arrivé à Brisbane il y a deux mois a posé des cv partout…’’la saison commence qu au 15 décembre -qu’ils disaient- tous con’’… après je suis allé a  byron bay ‘’c’était pareil con’’… alors je suis venu a maroochydore je leur ai dit ‘’donnez-moi n’importe quoi con’’ actu je  nettoie des voitures au car wash…. Et quand même  ‘’40 dollars de l’heure con’’…ndlr bon j’exagère bien sur juste pour être dans la tonalité marseillaise dans l’ambiance et puis les cons ne passent pas en anglais fuck…

Voilà… Voilà …on va en rester là…je ne vous parle pas du suisse de neuchatel flavien grand qui revenait d adelaide en escale ici et qui poursuit son parcours via sydney le bonjour si il lit ses lignes…. je ne vous parle pas de mes amis hollandais robert et qui m’ont fait le plaisir de passer un week end…. de ross toujours qui essaye de récupérer ma location appollo…. de julie and short family pour les exploits longuement relayes en vidéo… mes amitiés a eux et aux oublies qui auraient mérités trois lignes….mais trois lignes je ne sais pas faire….

 

Dimanche 2 Decembre a Maroochydore…

 

 

 

 

 

 

               Perdu trouve…..Deux cerveaux a Adelaide…les beglaises dans l’esprit de 1996

                                                                            22 NOVEMBRE 2012

Parfois j’ai des doutes…normalement je perds et je retrouve mais là j’ai des doutes…

Notre camping car perdu – ou laisse sur la route- avec dedans 9000 dollars…là j’ai eu des doutes de ne jamais en revoir la couleur…en fait appolo vient de m’en reverser 3 sur la caution de 5….reste a en récupérer autant sur la location  pour les 14 jours sur 17 ou on ne s’en n’est pas servis… Ross notre ami de maroochy les a bien contacte par tph mardi dernier mais une relance sera nécessaire lundi prochain….donc au mieux je m’en tire avec 3000 de malus au pire le double si l appolo fait le mort…

Me faisant un point d’honneur de rembourser mes amis de voyage et d infortunes je vais me rajouter mes frais de backpaker de bus et ceci cela…. Sans compter l’entrecôte pour remonter le moral….car pour remonter le moral faut bien un bon repas ou une nuit d’amour…et je n’avais pas trop le choix avec Gerald et Romain… mêmes si ils ont des genres opposes…. Faut bien dire que ce n’est pas le mien…même en estimant que j’aurais pu en avoir un genre… dans ce style…

Donc l’aventure du vagabond perdu avec une longue liste laissée sur le chemin…comme des petits cailloux émis par le gros poucet…. Donc un passeport et un permis de conduire français oublie ou plutôt –après réflexion-  jetée avec un paquet de prospectus au moment de quitter tout en stress le camping car…

Puis plus tard un beau sweet rouge club Hossegor laissée  sur la barrière des podiums équipe de France… cela feras deux sweat avec celui oublie par Bruno de coureur d’écume.. D’ailleurs buno et mon on a la même tactique on aime pas choisir a qui le donner…on préfère l’oublier et quelqu un se serve…il sera forcément sympa…et nous sommes dans le plus pur désintéressement… c est pas beau ?

Ensuite il y a eu un adaptateur heureusement vers la fin car il fallait recharger camera et pile photos…donc je perds au meilleur moment…enfin la carte mémoire a force de jongler avec deux identiques photos et camera j’ai évité le piège plus de la moitié du séjour…. En plus, trop fort je perds après avoir enregistré le denier jeu de photos… l’épisode qui vous avez suivi est comment acheter une carte de mémoire ‘’vierge’’ et se retrouver avec un dossier de 400 photos d’un mariage russe a adelaide… vous aimez les enquêtes ou les sujets de roman vous voilà servis…

                                                                           Adelaide   Deux cerveaux….

Pour soutenir cette pression heureusement que j’ai deux cerveaux bien dissocies…certains s’en plaignent…car ils ont du mal à savoir quand ils s’adressent à moi  lequel est de branché … en fait il suffit de me demander…normalement je dis bien normalement car on ne comprend pas tout sur le sujet…il y a le cerveau qui s’est évadé ou qui réfléchis souvent à ce que je vais écrire en récits ou sur facebook…. Je peux aussi encore réfléchir à  l’avenir du sauvetage…cela doit en énerver plus d’un qui sont sur que je suis hasbeen ‘’puissance’’ dépassé …moi de mon cotés  je n’ai pas la modestie de penser que  j’aurais pu être visionnaire et je ne le serais plus… vous me suivez la ? non ? donc c est normal…

Donc tout cela pour dire que les deux cerveaux ont permis à l’un de suivre la compétition et d’en rendre compte…tandis que dans l’autre ‘’mes’’ 9000 dollars rebondissait indéfiniment ma tête étant transformée tel une salle de squash…

Ce mouvement permanent m’a fait commettre des erreurs comme celle de ne pas revenir a la piscine pour assister à la médaille de thomas Villlaceca… papa bescheron me disait plus tard ‘’tu as  suivit les vieilles charrues plutôt  que ma pouliche préférée ’’ sa pouliche c’était manue qui faisait en entracte une quatrième place ‘’quelque part’’  et oui je me devais aussi de suivre mes trois co equipiers de la capsule Appolo pour ne pas les abandonner une seconde fois après l’épisode de Portland…

Donc en master on m’avait vendu Gerald avec une belle cote pour un minimum podiomal  sur le 2km…il fallait que je sois là au grand prix des canassons d’Adelaïde…. Je fus venu et je fus déçu….quoique je savais bien depuis 6 ans  a Lorne pour l’avoir vécu de l’intérieur qu’il ne suffit pas d’avoir perso un cœur a quarante  pour les jambes tournent a près de 20 km heure… et que d’autre part il ne suffit pas de faire claquer quotidiennement ses 200 pompes pour prendre la cadence du kangouroux..

Donc j’aurais pu encore revenir tellement la journée a la piscine était interminable….j’ai donc loupe a la tarde entre chiens et loup une marseillaise que je me serais fait le plaisir de chanter de concert avec Bruno et the papa de thomas le Pierrot….

Enfin je me suis rattrapée  avec celle du podium général…je vous passe les récits du côtier français et me voici à jouer l incruste a la soirée nation a 100 dollars le ticket quand vous n’êtes pas ou plus –ou jamais été  sélectionnables… la c est mon nikon en bandoulière qui me sauve la mise…le lVIP de l ILS taillée en rase motte fait la sélection à l’entrée du palace je crois que j’ai mis ma tenue N0 1 sauf les slaps…bon ici c’est le pays de slaps alors… Mon objectif pendouille sur mon ventre et devient mon argument salvateur ‘’ je viens pour faire les photos’’ et j’évite de promettre que je ne toucherais pas aux tapas qui vont traverser la salle un peu plus tard…bien vu il me cale avec 3 japonnais bon teint et nous fait patienter…Je discute avec les japs que je chope illico sur facebook…facile on de la famille commune a maroochydore… on est cousins avec les frères short qui les entraine chaque chrismas…. Me voilà  à la memona inside enbeded dans les salons des internationaux excites et sur leur 42… après avoir offert la coupette de blanc a  la jap je me place stratégiquement a la sortie des cuisines…mais je ne suis pas le seul à jouer interception…et il faut mieux être la  a l’aller et au retour…. C’est l’heure des discours et des podiums…on applaudit parce pour les discours il faut faire comme cela…. Les neo zede font petes le deuxième haka de la journée…mais je frôle la cata avec mes piles en mode ‘’j’en peux plus c’ est la fin de la journée’’… Je joue à l’économie. Toujours spécial pour moi…puis les français euphorique font peter la marseillaise avec une Johanna ‘’entre autre’’ des grands jours….suis content de mêler ma voix a celle des tricolores…. simplement content… en plus de détenir la vidéo….car l’exploit était pour les deux cerveaux de laisse l’un a l’autre ouvrir l’objectif…et aussi d’allumer la camera au lieu de l’éteindre ce qui m’est arrivé plus d’une fois….comment c’est possible ?…faites-moi confiance c’est possible…

                                                         Les beglaises dans l’esprit de 1996….

Je ne vais pas pouvoir tout dire en un seul récit alors qu il m’en fallait un quotidien en Egypte…

Pourtant un petit mot sur les 3 ou 4 clubs qui ont fait le déplacement en amenant les jeunes…il se sont peut-être ramasses grave, mais avaient les yeux grands ouvert et c’est cela qui compte…le fosse encore plus chez les jeunes est énorme –et pourtant il n’y avait pas beaucoup de club- et si on ne peut enjamber le fosse ils suffit de le descendre en modestie et de travailler pour remonter de l’autre cote…

Place au beglaises…. Et un grand coup de chapeau à celle qui a monté le projet…. EVE que j’ai appris à mieux connaitre –comme les autres en fait- Eve est un peu comme moi un temps… il faut se méfier de ses propres idées mais je sais qu’elle le sait…il faut quand même parfois être capable de se lancer dans l’inconnu sinon aucune aventure n’aboutirait… J’ ai donc retrouvée euphorie et inconscience comme dans celle de nos débuts lorsque  nous chantions dans les tribunes de durban en 1996…J’ ai passé de bons moments avec Anaïs la grande Leila la frisée, cassis la destroy  kelly l’australienne et Eve la patronne… bien sur aussi avec Philippe le doi  le barreur, avec lequel nous avions commencé l’aventure en 1994…  d’ailleurs avec steph au soir du dimanche nous pouvions tous les trois mesurer le chemin parcourus…il est simplement enooooorme comme  dirait  Bruno…

L’esprit des beglaise pour avoir enfin réussit a sortir le gazou de ma poche… bien relaye en cela par cassis- ce sera la troisième marseillaise dans le sympa club de Christie ou nous avons eu un bon accueil… d’ailleurs a ce sujet tous les témoignages convergent…ou que les français soient passés l’accueil des australiens a été super…

 

 

Au temps pour moi... rescue 2012 de melbourne a adelaide 7 NOVEMBRE 2012

 

 

  Au temps pour moi….

Tout avait bien commence pour ce périple qui aller nous amener –Romain Gerald et moi-même  de Melbourne a Adelaide en passant par la celebre Great Ocean Road……..

Le premier novembre j’arrive à Melbourne m’installe dans le quartier St kilda très jeune très anime….je repère les lieux –  pour le lendemain jour ou arrive Romain….

Le lendemain je reçois  donc Romain comme prévu nous nous rendons chez appolo camper pour récupérer notre fameux camping-car 6 places ou nous serons à l’aise a 4…puisque nous serons au complet avec Jean Claude a Adelaide….

Déjà en debut de conversation le vendeur a un statut ambigu…asiatique c est sur mais garcons ou fille je pose la question puis opte pour un garcon sans plus y penser…

Le vendeur nous propose une alternative au 5000 DOLLARS de caution avec une assurance de 750 D plus 250  récupérer…long choix nous optons avec romain les 5000 dollars en nous promettant d’être prudent…rappelons que en 2006 tout c’est passé  sans encombre…  deux camping  cars avec la bande a chabish….

La visite de Melbourne avec Romain est merveilleuse sauf que nous récupérons le camping-car avec une amende de 70 dollars…le parking était quasi vide mais payant…une première faute bénigne s il en faut… popeye 1 romain 0… nous changeons de place pour nous mettre près d’une cale a bateau tout est calme sauf  vers 3heures du mat le défilé deux heures durant des 4X4 et remorque bateau pour la mise a l eau…un concours de pêche surement….

Le lendemain nous récupérons Gerald direction Torquay et Bels beach…mon copilote m indique la bonne route M80 ….mais pas dans le bons sens… nous sommes sortis de sa carte 20mn durant…j’ai un doute ; je stoppe renseignements…demi-tour vers l’aéroport… Romain egalise 1 par tout….

La suite de la balade se passe bien a Torquay les lifesavers nous accueille au premier feux rouge pour la quête du samedi….nous nous présentons…oublions la photo d’usage et de pousser plus loin les contact….les courses dans le super marche…chacun de notre côté  nous remplissons notre panier…tête en l’air je retrouve mes amis et leur demande ou sont les caisses alors que je suis pratiquement à  l’extérieur…. Je reviens en contournant les caisses pour m’acquitter de mon dû… alors que d’après eux j’avais fait pratiquement le plus dur…

Le club de sauvetage –son appellation- Jan Juc fait beaucoup rire mes comperes un peu gamin parfois… si bien que l’on passe une nuit a proximité….quiétude calme absolu…nous voilà en route une nouvelle fois pour Bels Beach… les vagues sont moins belles que prevu…mais le peu de surfeur etonne gerald vu la qualite du swell qui serait gave chez nous….nous sommes dimanche c’est pompes à gogo pour gege…et petit bain pour moi …. l’eau est juste fraiche 16 ou 17 mais avec le soleil cela passe….quelques coulées a Bels Beach remplace la douche dominicale…

Prochain arrêt sur la route au club  d anglesi qui  nous avait formés en 2006 nous renouons des contacts avec quelques dirigeants….l’accueil est bien sur sympa nous repartons avec quelques stikers et un grand sourire…

Nous voici a  Lorne….retour aux sources 2006 visite du club je raconte comment cela c’était passe avec nos camping car sur le haut de la plage….il y avait capbreton et ph Doimo et aussi les freres mangiarotti…An sophie était royale et ne quittait pas nos bras…pour la photo….

Dimanche pour les français c est poule au pot dit t on depuis Sully et Henri 4…donc j’offre le poulet à mes copains….nous accompagnons cela d’une salade…. Puis c est vaisselle pour ma pomme et douche pour mes deux accompagnateurs…

La route est encore longue….il nous faut donc avaler des kilomètres et trouver un bon compromis avec quelques haltes visite…nous sommes toujours sur la great ocean road et nous commençons a envisager d’arriver un jour plus tôt a adelaide lundi au lieu de mardi en fin d aprem….questions entrainements et règlements d’engagements….la pression pour moi commence…

Nous avalons un peu trop rapidement à mon gout le site des douze apôtres deux haltes au lieu de trois…il faut dire que le site principal est bonde et il y a du monde aux portillons pour voir les rochers sculptés par l’océan…moi-même c’est un site déjà vu…donc j obtempère au choix d’avancer sur la route…

 

Le soir nous visitons le club de warrenpol et cherchons un spot internet, nous tournons un peu car je suis allergique au Mac Donald qui serait pourtant un choix facile…nous tombons enfin sur un  pub mexicain magnifique qui a le seul défaut d’avoir une musique à fond les ballons…. Le Gégé sympa me donne quelques boules ‘’quies’’ a fin de protéger ou ce qu’il en reste de ma surdité ambiante…

Le temps de poster photos et video d’ambiance nous voici vers 23 heures en train de tracer la route dans la nuit…. La pression de mes amis augmente nous devrons être a Adelaïde demain en fin d aprem il nous reste environ 700 km….je trouve enfin un endroit pour dormir sur une aire de voiture qui s’écarte un peu du traffic….la nuit est étoilée   et c’est magnifique…

5 heures du mat je saute sur le volant…il est convenu de le laisser a romain et je pense faire la première heure en attendant qu’il se réveille…Gégé me fait un nescafe que je bois au volant…

Le jour se lève 5H30 a l’entrée d’une petite ville une station je sais malgré les 30 dollars de la veille mis par romain que nous avons besoin du plein…Gerald me guide comme c’est convenu lors de manœuvres vers trois pompes….l’une d’elle est en jaune je fonce dessus en mode super blonde….désolé….80 dollars et le plein est fait… J’ai donc marque cent points d’un coup sans le savoir…

Une demie heure plus tard je cale à l’entrée d’une nouvelle ville je cale pratiquement devant une station garage… A lecture tu ticket nous ne sommes pas long à comprendre la bavure…Gérald prend en charge la traduction pour demander de l’aide au garage…. Il faut attendre 8h30 le garagiste sera même avant ils ferront nous semble t ils le maximum vidange complet et bataille avec le circuit  et l’ injecteur pour le purger….un longue heure de stress…en pure perte nous devons nous rendre compte que le camping  car est plombe par l’essence a la place du gaz oil… en reprendre un autre nécessiterais d’attendre et de reverser 5000 dollars nouvelle caution…c’était le deal annonce a l’avance… Voilà notre infortune que j’ai assume moi-même finalement au mac do a 40 mètres du garage…Le mac do suprême humiliation je n’ai pu y échapper…

A ma note qui ne cesse de gonfler au 80 euros du plein se rajoute 100 euros pour vidage et nouveau gaz oil et divers essais

Nous essayons de relativiser la plus grande perte est pour moi…plaie d’argent n’est pas mortelle dit on…. Passablement énervé il faut l’admettre nous mettons les plans B en route et c’est le meilleur anglophone qui s’en occupe Gégé… et moi-même pour la réservation du backpaker….Finalement nous arriverons bien a Adelaïde comme je l’avais prévus…mais en bus….

Avant cela nous dormirons dans un des plus beaux et original backpaker qu’il soit….une prison qui était encore un service en 1995… voir photos… un moment apaisant au milieu de ce voyage nerveusement eprouvant…

C’est un bref résumé des péripéties et de nos infortunes comme on peut en connaitre en voyage…ou pas d’ailleurs… je retiens la leçon –encore une- je ne suis fait que pour voyager seul en maitrisant mon rythme….

Quelqu’un  d’opportuniste et carriériste a dit ‘’il faut du temps au temps’’ je rajouterais qu’il ne faut pas le bousculer et que ‘’vitesse et précipitation sont mères de déboires et de désillusions’’….

La compétition commence aujourd hui pour notre équipe nationale le serc aujourd’hui et demain pour nos   master…il nous faudra jongler tranquillement…et j’espère retrouver un bon ton humoristique pour vous donner les meilleurs récits possible avec de belles perfs de nos sportifs….

@bientôt pour tous…..

Petit épilogue pour conclure..

Conversation avec romain l’après Midi de notre location…

‘’ dis tu sais  ce matin au fait que j’ai eu un doutes quelques minutes sur le statut de notre loueur asiatique  a Apollo campeur ?

Au final j’en ai conclu que c’était un gars…

‘’Et bien non figure toi que c’était une fille’’ me réponds romain…

….Tu est sur ? oui sur….  m’affirme romain

Et bien voilà voila c’etait une location qui a commencé pour un bel quiproquo…pour ma part tout du moins…

 

7novembre 2012 ADELAIDE

http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi

 

 

Fin de première partie Maroochydore…..

Guest star….Princess Flowers et Chocolatine du 27 au 30 octobre 2012

 

Ainsi donc je viens de quitter ce matin maroochydore via melbourne afin de récupérer  demain Romain puis notre camping car qui nous serviras de home sweet home durant une vingtaine de jours….samedi  gerald  sera avec nous pour mettre le cap sur la Great Ocean Road Beells beach Torquay lorne 12 apostres un des plus jolie coins d’Australie que nous allons parcourir durant 4 journée avant de regagner Adelaide pour  nous consacrer toute à la fois  à notre rôle de supporter  de l’équipe de France toute en essayant de bien figurer sur les compétitions master et club…Jean Claude mon vieil ami de bagnéres de Luchon va compléter cette fine équipe et cela promet de belles tranches de rigolade et de la matière pour mes récits…

Mercredi dernière soirée entre amis pour célébrer  ‘’mon’’ départ de mon cote quelques crevettes  ‘’gambas’’  tigres vont faire l’affaire tandis Loïc Romain et Audrey ont sortis une ou deux boites de foie gras de derrière les fagots….une première pour ma 6eme saison…une explication je pensais que l’on ne pouvait même  passer nos produits locaux  a la douane australienne…et bien si en conserve… je retiens…

 Elodie nous l’avais promis je viendrais avec mon surfeur australien…enfin on allait connaitre son boy friend australien et on n’a pas été déçu…

D’abord Elodie dite Princess Flowers a flashé  sur ce garçon alors qu’il sortait d’une session de surf….pourquoi lui parmi tant d’autres…et bien pourquoi pas… ‘’lorsque je l’ai recroisé  un mois plus tard dans le seul bar à la mode de Maroochydore….j’ai décidé de l’attaquer directement’’ oui car il faut vous dire que Elodie sait ce qu’ elle veut –ce qui nous change du reste de la population de venus’’ elle vient en Australie elle a déjà son boulot et ne passe pas par la case fermes arboricoles ou plongeuse de bar….elle obtient un sponsoring…tandis que les autres le rêve durant deux ans jusqu’au retour au bercail….elle aura ses 4 magasins et tiendra sa galerie d’art pour exposer ses œuvres etc…. Bon donc elle le drague et emporte le pompon et tout ce qu’il y a avec…  elle avoue…. « il était un peu bourré » ….ce qui facilite ‘’la chose’’ dirons-nous….mais tout de même  après une enquête de proximité il s’avère que le sujet susnommé Adam « était carrément bourré »  Eve faisait cela avec une pomme….maintenant  il est conseillé aux jeunes filles ambitieuse… de laisser longuement macérer…

 Bon c’est vrai….il est plus jeune de deux ans…. Et même sous confidence ‘’il en aurait pas eu beaucoup’’ – «  mais tu  n’as pas peur qu’il manque d’expérience »…. –« Non pas de soucis… il fait tout ce que je lui dit »…. et voilà suivez le guide -les fondations et le donjon sont d’époque sans aucune restauration- c’est par là que cela se passe… et n’oubliez pas svp le ‘’petit’’ pour voir…

 Enfin le voici... nous découvrons Adam le chanceux…. on aurait pu avoir un surfeur moderne genre rasé  façon local acariâtre….non là… elle nous sort le modèle ‘a la brice’ a la cool de chez  cool… tout tressé en  jaune, en plein dans le cliché …. rien est appareillé short-tee shirt ....celui qui a toujours l’air de sortir d’une session et  finissante de sécher…. Enfin tout de même pour conclure ‘’tailleur de pierre’’ cela mérite notre respect….’’il devrait se mettre a la sculpture’’ nous  dit-on…. En  attendant il travaille a étudier les formes sur sa première figurine…. Il y en a qui ont de la chance….

Pendant la discussion il y en a une à côté  de nous… qui n’en perd pas une miette …. c’est notre ami chocolatine….Ah bon ? il faut les draguer… sourire et rire bêtement cela ne suffit pas ? Ah bon il faut les faire boire ? Ce n’est pas dangereux ?

Bon déjà notre dormeuse a un gros handicap….en se levant vers onze heures elle n’est pas prête  de croiser un surfeur  à  la sortie de l’eau…il y a trois ou quatre heures  qu’ils ont fini leur session….

Cindy sa meilleure amie joue la maman qui espionne sur facebook…j’ai vu sur les photos qu’elle était assise au barbecue  à côté  de Loïc….  « Il est pas mal….dommage qu’il soit français’’ et voilà ce que l’on entend sur facebook…on n’envoie pas sa  meilleure amie au bout du bout du monde pour qu’elle se coltine un français…. Alors que preuve à l’appui on trouve du belge au mètres et de l’anglais a la livre…. J’essaye de rassurer cindy…il y a un allemand qui serait pas mal…et cela y va fort autour des jeux de cartes et divers jeux de société…genre la pyramide….qui a bien sa connotation symbolique…

Bref a moins qu’elle cache bien son jeu….je ne pense pas qu’elle ait touche le gros lot ou même une mise conséquente… pas de tête à l’envers le matin ou ce qu’il en reste… elle ne plane pas l’air béate  dix centimètres au-dessus du sol…rien de renversée  lors du petit déjeuner…donc au final rien de renversant on présume…le changement c est pas encore pour maintenant…

Hier soir avant de se quitter…elle fait la fière…  -« je te raconterais tous les copains que j’ai eu » …voilà c’est bien d’avoir de légitime ambition…. « mais commence par un coincer un déjà…on verra après »….

Je vais en rester là en faisant l’impasse sur le petit dej avec Ross –voir video- ou les séances de nounou beach…avec comme assistante Elodie qui d’ailleurs prends le sujet bien à cœur…tient…tient…

Demain est un autre jour avec un retour au lifesaving… les délégations de Begles de Sète et d Aqua love sont bien fournit…la nôtre d’hossegor –et c’est mon regret- est maigre…. Mais comme je le dit souvent… -quand on est jeune il  nous faut la quantité…maintenant nous ‘’jouons’’ sur la qualité….

C’est que l’on va essayer de vous offrir durant deux semaines…en tant que supporter…en tant que sportif…. Et pour ma part en tant que racontar….

Melbourne St Kilda le 1ER Octobre 2012

 

 

 

 de l'arrivée de chocolatine à la fin de carrière de luke seconde semaine du 20 au 27 Octobre

 

Ma seconde semaine commence par un week end de stress...notre amie "Chocolatine" alexandra pour la famille et les pas intimes...nous annonce son arrivée vendredi dernier...."finalement je me suis décidé... j'arrive en stop"

 je lui reponds quand même qu'il y a moins aléatoire par exemple le train plus le bus pour environ une douzaine de dollars...mais notre choco aventurière est en mode serrage de bourse -les siennes j'entends- et donc nous l'attendons...j'annonce son arrivée imminente à la direction -Valérie- et au club des français "en manque de jupons" voir épisode précédent...donc des tas de questions sur la française dont tout le monde a adoptée le "nom"....je laisse cette gente masculine dans le mystère...il y a rien de mieux que le rêve pour faire monter la pression....Mais voilà...voilà...neni vendredi soir rien entre nos planches du backpack....pas de Labennaise à l'horizon et pas de nouvelles sur internet...

Me fiant au dicton des femmes qui "varient" -trop souvent validé- je m'imagine qu'elle a du trouver un plan travail en dernière minute...ou mieux... qu'elle a du trouver son  son lover à sa dernière soirée et entamer une grande histoir d'amour de celle ou on va dans l'au-delà et on coupe toute communication avec la planète le genre humain... et ma Pomme....Samedi matin pas de nouvelles je rentre en début d'aprem...rien aucun échouage  et toujours...pas de news...bad news imagine t'on...l 'auto stop ce n'est pas prudent lorsque l'on est seule....et même ici au pays de la beach culture et des bisounours....il peut y avoir des branques venus de l'outback ou encore plus loin....donc on se fait déjà le film des 999 autres outrages qu'elle doit subir et donc elle ne connaissait pas l'existence....alors  on se voit déclencher l'alerte dans les backpakers de Brisbane à la recherche d'une french girl rigolote mais inconsciente....bon dimanche aprem dernière connections on est enfin rassurée... "je n'avais pas confiance dans mes deux premiers contacts...finalement j'arrive avec un troisième homme...mais je laisse son numéro à une amie au cas ou je serais assassiné" nota humour labennais.... cette blonde!!! comme si un numéro de tph trouvé par terre pouvais nous servir à quelque chose..... Donc pas complètement rassurée le samedi soir...mais le dimanche si....ou je pouvais présenter "chocolatine" à tout une bande de gars avec -entre autre-  la langue jusque là....

 

Donc nous voici avec trois labennais les amoureux Audrez et Romain qui terminent leur périple dans quelques mois ou avant....et notre chocolatine que l'on a associée en chambrée à notre charmante japonnaise que j’appelle "sushi" tellement on la mangerait toute crue ; en vérité son véritable prénom est Yoshie litteralement "fleur de printemps qui ouvre ses pétales sous les yeux d'un français"...ou quelque chose approchant...

Donc 2 filles -sans compter les mariées ou tel- à usage limité ou restreint....luc le taulier a justement 3 jours de repos pour mettre son plan drague en route...il est assisté pour cela de son ami loïc ils se sont connus lors des études sur les machines réfrigérant -utile en Australie- ce qui ne les empêche pas d'étudier sur les systèmes réchauffant les coeurs...

Donc plan 1 J’emmène les filles pour un cours de surf...l'océean était démonté cela barre vanté à 2m50 pas un australien en vue à l'eau, c'est peu dire...que le backpaker des "fous de cotton tree"...faire le prof de surf cela peut marcher des le premier jour donc pas la peine d'attendre que l'océan se calme...

Plan 2 le lendemain j'emmène les filles sur le mount Collun....pour pas que cela se voit trop on embarque aussi tout le clan des gars sachant de toute façon qu'ils ne doivent pas marcher en tête sans demander la permission...aller sur le Mount Collun cela a aussi une double signification... outre la marche salutaire et la vue imprenable....on montre aux filles que l'on veut s'elever socialement, on a de l'ambition .... bref que l'on est le coq reproducteur idéal et qu'il ne faut pas attendre pour passer à l'entraînement...

Accessoirement  il y a un barbecue le soir...c 'était le cas pour le départ de Tom Tom.... donc le barbecue avec quelques bières utile pour baisser les dernières barrières...et tatati et tatata...petit bain nocturne le long de la rivière etc....le classique.

Un petit mot sur Tom Tom de Belfort qui nous quitte avec Michael pour rejoindre Darwin et les récoltes de mangues...si je me souviens bien....Une anecdote sur son début de séjour il y a quelques mois Tom Tom a commencé son périple en achetant un van avec sa cousine et un copain à lui....malheureusement -pour lui j'entends- le couple qui n en n'était pas un "ce sont mis ensemble" on imagine ce qu'ils se sont mis et d'apres tom tom ce n'était pas "évident" tous les jours...ou plutôt tous les soirs"....et tu ne pouvait pas t'en douter?.... ben -de ma cousine non...mais de mon copain oui en fait....moralité se méfier des cousines qui font semblant de dormir...

message perso A une semaine de louer un camping avec romain et gerald cela fait réfléchir c est pour cela que je leur envoie un message...si ils avaient quelconque affinités autre qu'amicale...prière de patienter 3 à 4 jours...jusqu'à ce que l'on arrive à Adelaïde...

 

Donc le plan 2 et son bonus BBQ n'ayant pas pas obtenu l'objectif désiré... on attaque...

Le plan 3 visite de Noosa....en plus la plus belle journée de surf...Noosa est un peu un perle ici.. quand on visite la Sunshine Coast Noosa et le passage obligé...comme Biarritz pour les touristes du  pays basque...ou Bayonne pour ceux qui ont encore  une âme...

Robert la Belge c est rattaché au groupe....il touche plus à ma génération avec ces 51 printemps qu'il porte pas mal sur ses épaules de platriers...bourlingueur il a derrière lui une première vie avec une grande fille et quelques petits enfants.... Robert se met au service du luc le taulier  et son van a disposition du convoi pour transporter les planches de surf à Noosa....

Et notre Sushi et notre Chocolatine dans tout cela...et bien sinon conquise au moins radieuse  par tant d'attention désintéressé...

Elles attendent la suite du programme peut être...alors -je dévoilé sans risque le plan 4 c'est la visite des cascades avec plongeon à la "tarzan" pour cette sortie sauvage on s'accroche au bras du guide en poussant des cris juste à l'évocation des boas et des lézards...gros comme  ça!!!

Enfin le plan 5 Là il faut que les finances suivent... on joue la corde sensible avec l’australian Zoo avec kangourous "trop" les koala "mignons" et les crocodile "ça craint" tout ceci étant el classico....

Epilogue...

Sushi nous a quitté ce vendredi pour une colocation et laisse chocolatine désespéré seule dans son dortoir... "elle était super...je ne trouverais pas mieux" et de compenser sur une double ration de son plat préféré -et unique- les spaghettis au thon.... et oui quand on a le moral en baisse on compense par un bon repas pour remonter le moral...ou une nuit d'amour...selon.

 

 

Passons passons....vendredi c'était le dernier jour de Luke en tant que lifeguard...une fin de carrière au bout de 12 années...un tournant dans la vie du luke qui espère bénéficier d'un emploi dans la ville Maroochydore grâce a ces études et compétences environnementale...souhaitons lui....

Les lifeguards employés par la région de la sunshine coast..donc par les villes ont été repris -si je comprends bien- par une société télécommandé par la fédération australienne...celle là même qui les week end  gère par l'entremise des club la surveillance et la sécurité avec son armée de volontaires, les lifesavers...

 

Le reportage de la journée le choc des photos et l'émotion  sur mon profil....vous ne manquerais pas d'avoir une larme -autre que de crocodile- sur le plan de fin lorsque Julie, sa fille Clara dans ses bras...lance un adieu de la main-sans laisser tomber sa fille c est important- à luke et Raphael qui s'éloignent lentement sans un regard juste avec le sentiment du devoir accomplis...12 saisons de lifeguard... on se verrait bien sur un quai breton lorsque la femme de pécheur flanqué de sa marmaille lance un dernier au revoir sans fin au terre neuvas...

 

Semaine prochaine on devrait être du côté de Melbourne Torquay Bells beach via Adelaïde et la rescue 2012....

 

 

 

 

 

Marroochydore 6ème saison La saga continue.....première semaine du 13 au 20 Octobre

Donc quelques nouvelles de mon arrivée à Maroochydore pour la 6ème saison depuis 2008.... Une petite précision pourquoi Maroochydore et nulle part ailleurs et bien parce que je suis arrivé ici en rendant visite à mes -nos- amis Luke et Julie en 2006 et j'y suis resté quelques jours juste avant mon périple en voiture de location jusqu'à Melbourne où j'ai retrouvé un autre ami Georges... c'était donc à l'occasion de la rescue 2006 où nous avons loué deux campings car -Ave le club- via Lorne et la région de la great océan road... Au final, je suis revenu à Maroochydore car cette ville représente un équilibre, belles plages, belles vagues sans trop de monde saison et hors saison...la proximité de mon backpaker, de la piscine et de la rivière avec sa configuration sauvage, sa passe naturelle à 200 à 300 mètres...que des atouts donc....

Donc mon programme je reste calé ici avant de rejoindre Melbourne, nous prenons un camping car le 2 novembre et nous visitons avec Romain et Gérald la great océan road en commençant par Torquay et le fameux spot Bells beach....le 6 au soir nous rejoignons Adelaïde, nous récupérons mon vieux pote Jean Claude et puis nous nous partageons entre les compétions master et notre rôle de supporter de l'équipe de France....Rôle que je tiens depuis 1994 notre première rescue avec une absence lors de la rescue allemande 2008....donc nous sommes passés par la Grande Bretagne Newquay 94 Afrique du sud Durban 96 NZ Auckland 98 Sydney Manly Australie 2000 USA Daytona 2002 Italie Viareggio 2004 Lorne Australie 2006 Alexandrie Egypte 2010 donc ce sera ma 9ème campagne mondiale...

 Avant cela quelques mots sur ma cure de désintoxication..... La grande surprise ici Cotton tree "our paradise" est que notre backpaker est à la fois envahi de français 6 et un italien et.... désert de filles!!!! une seule japonaise....mais quelle japonaise.... muy bonita... pour qui aime les filles en modèle réduit... donc zéro allemandes hollandaises suédoises...tout ce qui fait le charme des allées et venues dans notre auberge australienne...même la chambre des filles là haut qui est l'objet de notre surveillance est fermée à clé...c'est Gobi plus Sahara.... Donc j ai été reçu par Luc qui tient la permanence la nuit et réceptionne les nouveaux arrivants... Luc est une ancienne gloire de l'année dernière encore pour quelque temps ici...il vend son camion avec un peu de bénef, il a été rejoint par un pote à lui Loïc chauffagiste-plaquiste etc...Tom et Michaël que je ne connais pas encore trop, sont par là et Romain est un ancien pote à Jimmy un gars de Labenne donc qui attend sa fiancée Audrey de "9 ans déjà!!"...ils finissent leur périple à Bali puis attaquent l'année prochaine le bébé pour rentrer dans la vraie vie...je préfèrerai dire "dans la seconde".... Luc  bien sûr a des vues sur la japonaise compte tenu de son rôle leader au bureau de permanence... il passe en premier et délègue s'il faut.... s'il y a matière....seulement en ce moment question matière c'est le vide sidéral...d'après notre patronne ce serait la faute au dollar

 trop cher et aux plagistes de qualité... trop rares... La japonaise sushi à obtenu une chambre toute seule, comme moi, mais pas la même.... ben oui...elle est  pour  nous un mystère car elle dort la nuit entière la chambre allumée...les supputations vont bon train dans le quarteron de tricolore.... nous pensons à un traumatisme post tremblement de terre ou à un tsunami....car de ce côté là les japs sont gâtés par la nature... mais seulement de ce côté là me souffle-t-on.... On imagine notre jolie japonaise dans sa chambre en train de dériver sur un lit de

boue et tentant d'allumer sa lampe de chevet...qui se trouve déjà a un kilomètre de là.... Bon Luc à suivit mon conseil d'hier soir...car cela arrive que l'on écoute mes conseils et qu'on les suive...deux exploits...donc il s'est rasé sa vilaine barbe...une barrière de moins....et une première avancée immédiate avec un petit déj ce matin avec la belle asiatique....en tête à tête... affaire à suivre...

Chez Julie et Luke il  y a le bon et le moins bon...du côté positif les enfants sont magnifiques et la maman radieuse.... pour le papa c'est moins bien...Luke vit ou vivrait ses dernières semaines de lifeguard car une société privée a repris l'organisation de la sunshine coast avec pour "prime" 10 dollars de moins de l'heure pour chacun.... un quart de salaire en moins me dit Julie et tout augmente au fur et à mesure que les enfants grandissent....c'est à prendre ou à laisser car ici -Romain- les "bronze médaillons" entendre diplômés, sont légion...comme les feuilles d'automne chez nous...on les ramasse à la pelle..il ne faut pas oublier... Donc Luke reprend son CV à zéro et vise un poste municipal dans l'environnement...un tournant dans la vie tout de même.... Son frère Steven, international durant 10 ans, coach réputé devrait garder son job et essaye de combler avec un job d'entraîneur indépendant.... ici de tout club on peut rejoindre un coach en payant son entraînement...

 Ross est toujours royal...m'invite au surf clubb et me présente un peu tout le monde comme d'habitude...voir vidéo et petit mot pour Manue... le bbq était prévu le lendemain de mon arrivée mais j ai décommandé pour déjà essayer de me caler du décalage horaire.... Sans multiplier mon égo sur-dimensionnéé, des nouvelles de ma personne...mon épaule ne va pas mieux d'après moi la rescue ce sera l'impasse et adieu le titre master ensurf ski.....impossible aussi de nager...il reste longue marche et footing....VTT aussi...premier soir sur Moololaba au bout de la jetée les dauphins sont toujours là au coucher de soleil...il parait que les baleines sont actuellement de passage...Julie me les montrait du bout des doigts là bas de l'autre côté de la baie... je vous laisse avec quelques vidéos pour l'ambiance il y en aura d'autres....juste question d'amortir le cadeau de mes stagiaires le team Quetglas et belge apparenté...mais quel team!!!! 

 

Posté par hossegor à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]