13 janvier 2014, 10:44
       
Bula.... Every Body

        

 

Bula est le traditionnel Hello ou salut lorsque l’on croise un fidjien et qui se repends en écho entre les grands et le petits…accompagnés des grands sourire échangés entre le visiteur et les locaux….

 

Voilà bien une semaine que je suis arrivé sur l’ile principale des fidji et il faut bien que je fasse un petit récit de voyage…bien que j’ai envoyé régulièrement vidéos et photos qui souvent  valent bien un long discours…

 

Bien sur j’avais quelques appréhensions en quittant l’Australie et maroochydore ou j’ai mes habitudes et mon petit clan….le stress de l’inconnu donc….mais mes petites peurs sont vite  balayés lorsque je me suis retrouvé dans le bus en direction de Suva pour retrouver le spot que j’avais choisit en l’occurrence la beachhouse un petit hotel resort qui propose toutes une gamme de logements et notamment des dortoirs qui sont tout de même d’une autre gamme c’est dire beaucoup plus grand et spacieux que ceux que j’ai quittés à Cotton tree ….

 

Je suis satisfait de mon choix, la Beachhouse à deux atouts qui m ont séduit outre son isolement et donc la garantie de la tranquillité la beachhouse propose la wifi gratuite –ce qui est rare- dans toutes les parties communes et aussi tout aussi rare une cuisine est à notre disposition et l on est donc pas tenu de suivre ici les menus qui nous sont proposés….

 

Ainsi pour le prix d’un backpacker 120 euros la semaine avec le petit déjeuner inclus de 7h à 10h on séjourne  dans un hôtel confortable avec sa plage privé, son bar restaurant le tout dans un cadre paradisiaque,….et finalement en réfléchissant  bien je pense bien que pour moi c’est une première… à la fin de la sixième décade tout arrive…

 

De plus une collation nous est offert vers les 15h 30 café ou thé au choix et petits pain que l on peut tartiner avec du beurre et de la confiture…voir ma vidéo du jour…

 

Le personnel est aussi au top de la gentillesse et de la serviabilité ….toujours prêts à discuter ou blaguer…la population ici est très mixte –et cela est bien fait pour me réjouir- bien sur des jeunes majoritairement en groupes ou en couples et  quelques familles australiennes se mélangent avec des locaux et il est difficile à dire si certains enfants ici sont ceux du personnel ou de quelques familles en villégiature….

 

L’endroit est aussi idyllique, la beachouse est nichée dans le creux d’une vallée cachée pour une luxuriante palmeraie…. Il faut dire que c’est le cas des villages ou petits quartiers qui nous entourent à l’est et à l’ouest… j’ai pris quelques photos du large et il est difficile de deviner les villages sur les plages voisines tellement ils sont noyés dans la verdure….il faut espérer qu’avec  le développement du tourisme futur ces plages resteront vierge de construction en béton….

 

L’influence australienne et néo zélandaise est très marquée ici….et je pense que cela peut être un atout dans le développement d’un tourisme raisonné…. Ici le patron est australien et il me semble que c’est aussi le cas dans le resort voisin la mango bay…  ceci dit je mets un bémol a mon analyse….ce serait faire injures aux dirigeant fidjiens de dire qu’ils ne sont pas capable de maîtriser leur developpement…

 

Le décalage solaire est de deux heures par rapport à la sunshine coast c'est-à-dire que nous avons le lever de soleil un peu plus tard vers 6h15…. c’est donc l’heure ou je commence à me mettre en action….pour le coucher de soleil  ce sera prés de 20 heures c’est aussi l’heure ou je reviens de ma marche….

 

En dehors de mes séances de nage dans le lagon…quelques body surf sur la barrière de corail…. et quelques balades en kayak….La marche du soir est mon objectif quotidien pour me maintenir en forme et pour aussi cotoyer la population locale et affronter la vraie vie –comme dirait bruno-….donc avec mon sac à dos chargé de bouteilles d’eau…une seule suffit mais les autres ont pour but de me lester la carcasse et d’en faire une petite marche commando….une heure dans un sens en choisissant le bas côtés les plus découvert … et donc une heure dans l’autre…j’ai donc mes deux heures de transpiration et de BA quotidienne…en plus j’en profite pour m’arrêter aux étals des fruits et légumes que tiennent de ci ou de là quelques jeunes….et je complète mes achats pour ma salade favorite qui a changé de statut avec quelques produits d’ici pour devenir fidjienne….

 

La ville principale est Sigatoka… très animée, très colorée et vive…. C’est un plaisir de se balader dans cette ville de province réputé pour son marché…. Se déplacer en bus est très facile…il suffit de tendre le bras à la sortie de la beachouse et le premier bus -grand petit ou moyen- disponible va s’arrêter….20 mn plus tard à Sigatoka il faudra s’acquitter des 5 dollars fidjiens…. un peu moins que nos deux euros…

 

Une amie me demandait inquiète… «Mais les gens sont pauvres » j’ai rassuré mon amie en lui témoignant  qu’ils avaient tous le sourire et un petit bonjour à chacun de mes passages….

 

A force de vivre dans des sociétés agressives et très souvent sous pression…

 

on en oublie presque que certains vivent avec peu…mais avec  le bonheur figé sur le visage….

 

Et la vertu du sourire est qu’il rend aussi heureux celui qui le reçoit….

 Jean-Pierre Arbouet lundi 13 janvier 2014

 nota pour illustrer mon propos la photo prise du large du village de namatakula 600 habitants que l on devine à peine dans la verdure...